Deux enseignants et deux soldats arrêtés pour pédophilie sur Internet
Rechercher

Deux enseignants et deux soldats arrêtés pour pédophilie sur Internet

Plusieurs hommes âgés de 19 à 49 ans ont été arrêtés ; ils sont accusés d'avoir envoyé des photos et des vidéos explicites à des policiers se faisant passer pour des petites filles

Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)
Image d’illustration d'un homme utilisant un ordinateur portable. (iStock by Getty Images / Suradech14)

Six pédophiles présumés, dont deux enseignants et deux soldats de l’armée israélienne, ont été arrêtés. Ils sont soupçonnés d’avoir commis des abus sexuels en ligne, a annoncé jeudi la police.

Les suspects, âgés de 19 à 49 ans, ont été appréhendés par des policiers qui se faisaient passer sur Internet pour des filles de 11 et 12 ans. Les hommes auraient envoyé des vidéos dans lesquelles ils se déshabillaient et se masturbaient. Ils ont également envoyé des photos et des messages explicites et encouragé les agents qui se faisaient passer pour des jeunes filles à leur envoyer des photos ou à entamer des conversations vidéo.

Parmi les suspects – qui n’ont pas été nommés par la police –, se trouvent un homme de 29 ans originaire de Ma’ale Adumim, un autre âgé de 36 ans et originaire de Jérusalem, un autre âgé de 20 ans et originaire d’Afula, un autre de 19 ans originaire de Bat Yam, un autre âgé de 37 ans originaire de Hadera et un autre âgé de 49 ans résidant à Givatayim.

« As-tu déjà vu le pénis d’un homme ? Je t’enverrai le mien si tu veux », aurait écrit l’un des suspects à l’un des policiers qui lui avait dit que la jeune fille pour laquelle il se faisait passer était mineure, selon les éléments de preuve présentés au tribunal.

En vertu de la loi israélienne, persuader un mineur de commettre un acte sexuel via Internet peut être considéré comme un viol ou une agression sexuelle, même s’il n’y a pas de rencontre physique.

Mercredi, le tribunal de première instance de Tel-Aviv a prolongé les détentions provisoires.

Plus tôt ce mois-ci, un entraîneur sportif pour jeunes a été arrêté pour avoir demandé à des dizaines de jeunes filles mineures via Internet de lui envoyer des photographies indécentes. Beno Reinhorn, âgé de 35 ans et père de deux enfants originaire d’Herzliya, est soupçonné d’avoir contacté au moins 140 filles à des fins d’agression.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...