Deux femmes promettent 122 millions de dollars pour restaurer Notre-Dame
Rechercher

Deux femmes promettent 122 millions de dollars pour restaurer Notre-Dame

Les dons des deux femmes – Lily Safra, philanthrope juive brésilienne – et Françoise Bettencourt Meyers représentent environ 15 % de la somme collectée à ce jour

Vue d'ensemble de la cathédrale Notre-Dame de Paris lors de son incendie, le 15 avril 2019. (Crédit photo : LUDOVIC MARIN / AFP)
Vue d'ensemble de la cathédrale Notre-Dame de Paris lors de son incendie, le 15 avril 2019. (Crédit photo : LUDOVIC MARIN / AFP)

Deux femmes ont promis jeudi une somme qui se monte, à elles deux, à 122 millions de dollars pour aider à la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée au début de la semaine par un incendie.

Lily Safra, philanthrope juive brésilienne, a expliqué qu’elle ferait un don de 22 millions de dollars pour financer les travaux de reconstruction de l’église emblématique, a fait savoir Correio 24 Horas. Et Françoise Bettencourt Meyers, milliardaire française propriétaire de L’Oréal, s’est engagée à verser 100 millions de dollars dans le même dessein, selon CBS.

Les dons des deux femmes représentent 17 % des 700 millions de dollars collectés à ce jour pour rendre sa splendeur à Notre-Dame de Paris.

Bettencourt Meyers, la femme la plus riche du monde, est mariée à Jean-Pierre Meyers, homme d’affaires français descendant d’une famille de rabbins.

JTA a contribué à cet article.

Une version précédente de cet article mentionnait que Françoise Bettencourt Meyers s’était convertie au judaïsme. Dans une interview pour Le Monde datant de 2012, elle précisait seulement s’être « intéressée » au judaïsme, de la même manière que son mari s’est intéressé à sa religion. Le Times of Israël s’excuse pour cette erreur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...