Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Deux femmes tuées par balle dans des attaques distinctes

De plus, un homme a été retrouvé mort dans une maison abandonnée à Umm el-Fahm ; le nombre de morts dans la communauté arabe s'élève à 196 en 2023, dont 14 femmes

Yasmin Jabareen. (Autorisation)
Yasmin Jabareen. (Autorisation)

Deux femmes ont été tuées par balle dans le nord du pays mercredi, à deux heures d’intervalle, ont indiqué les secouristes, ce qui porte à 196 le nombre de personnes tuées dans la communauté arabe israélienne en 2023. Parmi elles, 14 femmes.

Dans la première agression meurtrière, les ambulanciers appelés dans la ville arabe d’Arara ont trouvé Yasmin Jabareen, 26 ans, dans un état critique dans une voiture sur le parking d’une salle d’événements à l’entrée de la ville.

Malgré les efforts de réanimation, le service de secours du Magen David Adom (MDA) a dû prononcer son décès durant son évacuation en ambulance vers un hôpital voisin.

La police soupçonne qu’un ou deux hommes armés ont accosté Jabareen alors qu’elle se rendait à un mariage et lui ont tiré sept balles à travers le pare-brise de la voiture. Les suspects ont fui les lieux, bien que le parking ne soit qu’à 400 mètres d’un poste de police.

Selon Ynet, Jabareen était infirmière et avait deux enfants. Il y a un an et demi, elle était retournée vivre chez ses parents, vraisemblablement en raison d’un conflit au sein de sa famille, et aurait porté plainte auprès de la police il y a quatre mois après avoir reçu des menaces.

Deux heures après le meurtre de Jabareen, une femme de 40 ans a été grièvement blessée par balle dans la ville arabe de Shfaram, également dans le nord d’Israël. L’hôpital Rambam de Haïfa a du prononcer son décès peu après. Les médias ont indiqué qu’il s’agissait de Salaam Hajaj.

Elle a apparemment été touchée par une balle perdue alors que les hommes armés visaient quelqu’un d’autre, a rapporté la radio de l’armée.

Plus tôt dans la journée de dimanche, un homme avait été retrouvé mort dans une maison abandonnée dans la ville arabe d’Umm al-Fahm.

Selon le groupe Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe, 196 crimes violents ont été commis dans les communautés arabes depuis le début de l’année, contre 82 au cours de la même période en 2022.

Ces meurtres s’inscrivent dans le cadre d’une vague de crimes violents qui a submergé la communauté arabe ces dernières années. De nombreux dirigeants de la communauté imputent la vague de crimes à la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et a largement ignoré la violence. Ils pointent également du doigt des décennies de négligence et de discrimination de la part des services gouvernementaux comme étant la cause première du problème.

Les autorités ont blâmé l’essor du crime organisé et la prolifération des armes, tandis que d’autres ont pointé du doigt l’incapacité des communautés à coopérer avec les forces de l’ordre pour éradiquer les criminels.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.