Rechercher

Deux ministres israéliens en visite au Maroc

Il s'agit d'Issawi Frej, ministre de la Coopération régionale, et du ministre de la Justice Gideon Saar

Le ministre de la Coopération régionale Issawi Frej participe à une réunion de la faction Meretz à la Knesset, le 28 février 2022. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Coopération régionale Issawi Frej participe à une réunion de la faction Meretz à la Knesset, le 28 février 2022. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)

Deux ministres israéliens sont attendus dimanche et lundi au Maroc, dans le sillage de la première visite officielle d’un chef de l’armée israélienne, un nouveau coup d’accélérateur à la normalisation entre les deux Etats, selon le bureau de liaison d’Israël à Rabat.

Le ministre de la Coopération régionale, Issawi Frej, un Arabe israélien musulman, effectuera une visite officielle du 24 au 28 juillet, a indiqué le bureau de liaison dans un communiqué.

Ancien député du parti de gauche Meretz, il sera accompagné par une délégation de femmes journalistes juives et arabes israéliennes dans le cadre d’un forum régional qu’il a créé dans le but de « renforcer la voix des femmes dans les médias », est-il précisé.

M. Frej, cité dans le communiqué, a salué le Maroc comme « un modèle de cohabitation entre individus de diverses religions ». Il a expliqué s’y rendre pour « développer des initiatives communes dans le domaine de la culture, des communications, des sports ».

Le ministre de la Justice, Gideon Saar arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 22 mai 2022. (Crédit: Olivier Fitoussi/Flash90)

Par ailleurs, le vice-Premier ministre et ministre de la Justice Gideon Saar débutera lundi une visite de travail de quatre jours axée sur la coopération juridique, la première du genre depuis la reprise des liens diplomatiques entre Israël et le Maroc fin 2020. Un accord de partenariat sera signé dans ce domaine.

Ces deux visites s’ajoutent à un flux de plus en plus régulier de délégations israéliennes dans le royaume chérifien.

Cette semaine, les deux pays ont consolidé leur alliance stratégique et militaire à l’occasion du déplacement du chef d’état-major de l’armée israélienne Aviv Kochavi, sur fond de tensions sécuritaires régionales.

Les deux pays avaient rétabli des relations diplomatiques en décembre 2020 dans le cadre des accords d’Abraham, un processus entre l’Etat hébreu et plusieurs pays arabes, soutenu par Washington.

Le chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, est salué par une garde d’honneur à Rabat, au Maroc, le 19 juillet 2022. (Crédit : armée israélienne)

Selon le ministre israélien des Affaires étrangères Yaïr Lapid, cité par les médias israéliens, le Maroc devrait inaugurer son ambassade à Tel-Aviv pendant l’été.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...