Deux raids aériens israéliens à Gaza en réponse au tir des roquettes
Rechercher

Deux raids aériens israéliens à Gaza en réponse au tir des roquettes

Les raids visaient un lance roquette souterrain ainsi qu'un site terroriste selon un porte-parole de l'armée israélienne

L’aviation israélienne a mené deux raids dans la nuit de lundi à mardi dans la bande de Gaza, qui n’ont pas fait de victimes, a-t-on indiqué de sources sécuritaires palestiniennes.

La première attaque s’est produite près du camp de réfugiés de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza et visait un camp d’entraînement des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, au pouvoir à Gaza.

Le deuxième raid s’est produit dans le nord de la bande de Gaza près de Beit Lahia, selon les mêmes sources.

Le porte-parole de l’armée israélienne a confirmé ces attaques en précisant qu’elles avaient été lancées en « représailles » à un tir de roquette de la bande de Gaza vers le sud d’Israël lundi soir, qui n’a pas fait de victime. Les raids visaient un lance roquette souterrain ainsi qu’un « site terroriste », a ajouté le porte-parole.

La précédente attaque aérienne israélienne dans la bande de Gaza remonte à dimanche lorsqu’un activiste palestinien a été grièvement blessé.

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon avait souligné dans un communiqué qu’Israël tenait le Hamas « pour responsable de ce qui se passe dans la bande de Gaza, et s’il ne sait pas imposer son autorité sur son territoire, nous lui en ferons payer le prix ».

Depuis le début de l’année, 33 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, selon l’armée.

La multiplication des raids israéliens et des tirs de roquettes et incidents frontaliers ces dernières semaines font planer la possibilité d’une nouvelle confrontation majeure entre Israël et le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...