Devant la Knesset, Netanyahu espère la paix avec le monde arabe
Rechercher

Devant la Knesset, Netanyahu espère la paix avec le monde arabe

Le Premier ministre a promis d'œuvrer au profit de tous les citoyens après une campagne clivante et salué la place occupée par Israël dans le monde

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu parle aux députés lors de la cérémonie de prestation de serment à la Knesset, le 30 avril 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu parle aux députés lors de la cérémonie de prestation de serment à la Knesset, le 30 avril 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis, mardi, de mener des actions au profit de tous les citoyens israéliens, soulignant le statut de puissance mondiale montante de l’Etat juif et il a exprimé l’espoir de la paix avec le monde arabe malgré les troubles actuels que connaît la région.

« Le printemps arabe n’a pas encore cessé et les instabilités secouent non seulement notre région mais toutes les zones qui nous entourent », a dit Netanyahu dans un discours prononcé à l’ouverture de la 21ème Knesset, se référant à une série de soulèvements antigouvernementaux qui avait commencé en 2011.

Netanyahu a expliqué que l’Etat juif avait développé de nouvelles relations avec les Etats arabes et qu’il espérait pouvoir renforcer les liens avec ses voisins, même s’il n’a pas mentionné les Palestiniens.

« Notre nouvel espoir, qui devient de plus en plus fort, est de nouer des relations pacifiques, des relations normales avec un grand nombre de nos voisins arabes », a ajouté Netanyahu.

Il a dit aux responsables de parti qu’il oeuvrerait en faveur du mieux-être de tous les citoyens israéliens au sein du nouveau gouvernement.

« Nous continuerons à mener nos actions au profit de tous les Israéliens sans exception », a-t-il affirmé.

Les critiques accusent Netanyahu d’avoir semé, pendant toute sa campagne électorale, des graines de discorde à l’aide d’une rhétorique incendiaire à l’encontre des Arabes israéliens et de la gauche israélienne. Ils lui reprochent également d’avoir adopté des politiques séparatistes telles que la loi sur l’Etat-nation qui accorde au judaïsme un positionnement renforcé dans les lois fondamentales israéliennes, qui sont quasi-constitutionnelles.

Dans son discours, Netanyahu a salué la place occupée par Israël sur la scène mondiale, à l’approche en particulier de la Journée de commémoration de la Shoah qui débute mercredi soir, disant qu’elle témoignait du chemin parcouru par le peuple Juif depuis la Shoah.

« Nous avons transformé Israël en puissance mondiale montante dans les domaines de la sécurité, des relations étrangères, de l’économie, des sciences et de la technologie, de la purification de l’eau, des ressources énergétiques », a dit Netanyahu. « Nous avons envoyé une sonde spatiale dans l’espace et nous savons, sur terre, comment faire fleurir le désert ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...