Devant les vétérans de la 2e Guerre mondiale, Netanyahu compare l’Iran aux nazis
Rechercher

Devant les vétérans de la 2e Guerre mondiale, Netanyahu compare l’Iran aux nazis

En faisant allusion à l'accord de Munich de 1938, Netanyahu a appellé les puissances à ne pas faire de concessions à Téhéran

Des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale lors d'une session spéciale à la Knesset, pour le 70e anniversaire de la victoire contre l'Allemagne nazie. (Crédit photo: Knesset)
Des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale lors d'une session spéciale à la Knesset, pour le 70e anniversaire de la victoire contre l'Allemagne nazie. (Crédit photo: Knesset)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti mercredi qu’Israël se défendra contre l’Iran, qualifiant l’accord nucléaire émergent « d’erreur qui va coûter très cher ».

Prenant la parole à la Knesset lors d’une session consacrée à la victoire des forces alliées dans la Seconde Guerre mondiale il y a 70 ans, le Premier ministre a déclaré que les puissances mondiales devraient tirer une leçon de la montée de l’Allemagne nazie et ne pas accepter un accord qui permettrait à Téhéran de continuer l’enrichissement d’uranium et qui lèverait les sanctions.

« La leçon de l’histoire est de ne jamais faire de concessions à un régime radical qui brandit la bannière du génocide et de l’expansionnisme », a-t-il dit.

« Ce matin, un haut responsable iranien a affirmé que l’Iran a la permission divine d’exterminer Israël. Ceux qui mènent les négociations avec l’Iran entendent cela et poursuivent les négociations comme d’habitude. »

La déclaration était une référence apparente aux accords de Munich de 1938, par lesquels les puissances mondiales ont permis à Hitler de dépecer la Tchécoslovaquie dans l’espoir d’apaiser le dirigeant nazi – une comparaison faite auparavant par des responsables israéliens.

Netanyahu a évoqué « les tentacules de la terreur à travers le Moyen-Orient » de l’Iran et son programme nucléaire en plein essor, qui est soupçonné de poursuivre des fins militaires, et déclaré qu’Israël était tenu « de défendre résolument notre souveraineté et notre sécurité ».

« En parallèle, nous ne relâcherons pas l’effort pour mettre en garde les puissances mondiales sur le fait qu’un accord de compromis avec l’Iran va se révéler être une erreur qui coûtera cher. Dans tous les cas, Israël se défendra, par lui-même, contre toute menace », a-t-il dit.

Un vétéran qui a combattu pendant la Seconde Guerre mondiale se trouve à la Knesset pendant une session  marquant le 70e anniversaire de la victoire contre l'Allemagne nazie (Crédit photo: Knesset)
Un vétéran qui a combattu pendant la Seconde Guerre à la Knesset, lors d’une session marquant le 70e anniversaire de la victoire contre l’Allemagne nazie. (Crédit photo: Knesset)

S’adressant devant des anciens combattants juifs, dont certains étaient bardés de médailles, le Premier ministre a mis l’accent sur le rôle des combattants juifs dans la victoire sur le régime nazi, il y a 70 ans.

« Chaque enfant en Israël apprend l’histoire de Yossef Trumpeldor, mais ceux qui se plongent dans le rôle des combattants juifs dans la campagne pour vaincre l’Allemagne nazie découvriront qu’il y avait des centaines de milliers de héros supplémentaires dans les rangs de notre nation », a-t-il dit.

« C’est grâce à vous que le monde libre a survécu et que le peuple juif a évité l’extinction», leur a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...