Dieudonné, interdit sur le sol britannique
Rechercher
Affaire Dieudonné

Dieudonné, interdit sur le sol britannique

Un porte-parole du ministère britannique de l'Intérieur a annoncé lundi 3 février que le polémiste n'était pas le bienvenu au Royaume-Uni

Dieudonné M'Bala M'Bala au théâtre de la Main d'Or - 11 janvier 2014 à Paris (Crédit : AFP/Archives/Alain Jocard)
Dieudonné M'Bala M'Bala au théâtre de la Main d'Or - 11 janvier 2014 à Paris (Crédit : AFP/Archives/Alain Jocard)

L’humoriste français controversé Dieudonné – qui s’est dit solidaire de la « quenelle » faite sur le terrain par son ami le footballeur Nicolas Anelka – est interdit d’entrer au Royaume-Uni, a annoncé lundi un porte-parole du ministère britannique de l’Intérieur.

« Nous pouvons confirmer que M. Dieudonné fait l’objet d’une mesure d’exclusion », a indiqué un porte-parole du Home Office.

« La ministre de l’Intérieur [Theresa May] cherchera à expulser du Royaume-Uni toute personne si elle considère qu’il y a des raisons politiques ou de sécurité publique nécessitant de le faire », a ajouté le porte-parole.

Dieudonné avait annoncé, selon l’agence Press Association, qu’il comptait venir à Londres pour soutenir Nicolas Anelka, l’attaquant des West Bromwich Albion (WBA) qui risque une suspension d’au moins cinq matches si la fédération anglaise de football le juge coupable d’avoir eu une conduite incorrecte en réalisant sa « quenelle » après avoir marqué le 28 décembre contre West Ham.

Nicolas Anelka (Crédit : AFP/Archives Ian Kington)
Nicolas Anelka (Crédit : AFP/Archives Ian Kington)

Ce geste – un bras tendu vers le bas, l’autre bras replié touchant l’épaule – est au cœur d’une vive polémique en France et a été qualifié de « salut nazi inversé » par le président de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme).

Un des récents spectacles de Dieudonné, « Le mur », a été interdit en France récemment à la demande du gouvernement, car il faisait l’apologie de l’antisémitisme et du négationnisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...