Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Distel-Atbaryan prie pour Netanyahu, « père de la nation, chef du peuple juif »

La ministre de la Diplomatie publique a également affirmé que la refonte était "la guerre d'indépendance" des populations de droite, privées de droits, selon elle, par la gauche

La députée du Likud Galit Distel Atbaryan lors d'une conférence de la Fédération des Autorités locales, à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit :Tomer Neuberg/Flash90)
La députée du Likud Galit Distel Atbaryan lors d'une conférence de la Fédération des Autorités locales, à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit :Tomer Neuberg/Flash90)

La ministre de la Diplomatie publique, Galit Distel Atbaryan, a qualifié mardi le Premier ministre Netanyahu de « père de la nation et chef du peuple juif » dans son discours lors d’un rassemblement de droite à Tel Aviv plus tôt dans la soirée. Elle a également affirmé que la refonte judiciaire était « la guerre d’indépendance » des populations de droite privées de droits, selon elle, par la gauche.

Distel Atbaryan a affirmé que ses électeurs privés de droits viennent de la périphérie, désignant les municipalités défavorisées, dont beaucoup sont principalement séfarades, situées en dehors du centre du pays, densément peuplé et relativement aisé.

De manière inhabituelle, Distel Atbaryan, une écrivaine devenue journaliste que Netanyahu a personnellement recrutée au Likud ces dernières années, commence son discours par une prière pour la santé de Netanyahu. Celui-ci était hospitalisé après la pose d’un stimulateur cardiaque suite à une arythmie potentiellement mortelle. Il est sorti de l’hôpital lundi matin.

« Je veux commencer par une petite prière : je la dirai et vous direz amen : Que le Seigneur donne toutes les forces nécessaires au père de la nation et au chef du peuple juif, au Premier ministre Benjamin Netanyahu, pour nous guider en ces temps difficiles, amen, » déclare Distel Atbaryan, qui attribue souvent ces éloges à Netanyahu.

Dans son discours, Distel Atbaryan a affirmé parler au nom des « filles de 12, 13 et 14 ans de Yerucham ou Sderot qui rêvent de devenir juges à la Cour suprême » et des « soldats combattants de la brigade Givati ou Golani [unités de Tsahal], et des membres d’équipage de chars dans le corps blindé » – mentionnant deux municipalités du sud d’Israël fortement orientées vers la droite avec une importante population séfarade, ainsi que des unités de combat de l’armée au prestige relativement limité.

Dans son discours, Distel Atbaryan a évoqué à plusieurs reprises les différences socio-économiques et ethniques entre les Juifs ashkénazes et séfarades, dont certains se considèrent comme une couche inférieure de la division idéologique séparant les opposants de la refonte de ses partisans.

« Vous n’êtes pas des invités dans ce pays, ce pays vous appartient, » a-t-elle dit à l’adresse de ses électeurs. « Vous ne serez plus effacés. Et c’est votre guerre d’indépendance, » a-t-elle clamé, en utilisant le terme consacré au conflit sanglant de 1948 qui s’est terminé par un État juif souverain et plus de 6 000 victimes juives. « Indépendance des entraves des procureurs généraux qui persécutent vos élus. Indépendance des juges qui s’auto-nomment et piétinent sans pitié vos droits, » a ajouté Distel Atbaryan.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.