Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Dordogne : Décès de Marcel Wieder, enfant caché et militant anti-raciste

Durant toute sa vie, avec sa femme, il a témoigné de son expérience et sensibilisé les jeunes générations aux dangers du racisme et de l’antisémitisme

Marcel Wieder. (Crédit : LICRA)
Marcel Wieder. (Crédit : LICRA)

Marcel Wieder, réfugié alsacien, figure de la communauté juive de la Dordogne et fondateur de la Licra dans cette région, est mort ce lundi 12 juin, à Périgueux, a rapporté la presse locale. Il était âgé de 90 ans. Ses obsèques auront lieu ce jeudi 15 juin au cimetière de Coulounieix-Chamiers.

Né à Strasbourg, dans une famille juive originaire de Hongrie, il est aerivé en Dordogne en 1939 avec 80 000 réfugiés alsaciens, dont ses parents, frères et sœurs et il n’avait jamais quitté la région depuis.

Lors de cette période, il avait été caché à l’école Saint-Jean à Périgueux, puis dans une famille près de Mussidan. Il a transporté des tracts pour la résistance dans les sacoches de son vélo pendant la guerre.

Puis, il a ouvert un salon de coiffure à Périgueux et s’est marié. Il a créé la section régionale de la Licra avec son épouse Betty en 2006.

Durant toute sa vie, avec sa femme, il a témoigné de son expérience et sensibilisé les jeunes générations aux dangers du racisme et de l’antisémitisme. Il a notamment organisé des voyages en Pologne.

« J’ai dû annuler une conférence mais lui-même souhaitait que je l’honore », a expliqué Betty à Sud Ouest, décrivant les derniers jours de sa vie. « ’Ne t’arrête jamais’, me disait-il. Il était héroïque. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.