Drogue : saisie record en Jordanie de plus de 13 M de comprimés de captagon
Rechercher

Drogue : saisie record en Jordanie de plus de 13 M de comprimés de captagon

Le chaos en Syrie voisine a dopé la fabrication et le trafic du captagon, une drogue destinée aux djihadistes mais aussi très prisée dans les pays du Golfe

Un comprimé de captagon. (Crédit : capture d'écran YouTube/Allo docteurs)
Un comprimé de captagon. (Crédit : capture d'écran YouTube/Allo docteurs)

Les autorités jordaniennes ont annoncé mercredi la saisie « record » de 13,2 millions de comprimés de captagon, une drogue utilisée comme stimulant et source de revenus en Syrie voisine, que des trafiquants voulaient acheminer « vers un autre pays ».

Trois trafiquants, dont un étranger « de nationalité arabe », ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire, a précisé le ministère jordanien de l’Intérieur dans un communiqué, se félicitant de « la plus importante saisie de comprimés de drogue dans l’histoire du royaume ».

Les comprimés de captagon, dissimulés dans un conteneur de sèche-linges, ont été saisis dans la maison de l’un des trafiquants, dans la banlieue d’Amman, a-t-on ajouté de même source.

Selon le communiqué, un des trafiquants de drogue « d’un pays voisin » a réussi à faire entrer le conteneur en Jordanie et comptait l’acheminer vers « un autre pays ».

Le chaos en Syrie voisine a dopé la fabrication et le trafic du captagon, une drogue destinée aux combattants mais aussi très prisée dans les pays du Golfe.

La Jordanie est un point de transit de plusieurs sortes de drogues vers les pays arabes du Golfe.

Au cours des six premiers mois de l’année 2016, les autorités jordaniennes ont saisi plus de six tonnes de drogues et ont arrêté plus de 13 000 personnes pour trafic, détention ou consommation de drogue, selon le chef de la lutte antidrogue du royaume, Anouer Tarawneh.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...