Edelstein annonce la mise au point par Israël de tests PCR rapides pour la Covid
Rechercher

Edelstein annonce la mise au point par Israël de tests PCR rapides pour la Covid

Le ministre de la Santé salue une nouvelle technologie qui devrait grandement accélérer les résultats

Une laborantine israélienne effectue des tests sérologiques au laboratoire des services de soins de santé Leumit à Or Yehuda, près de Tel Aviv, le 29 juin 2020. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)
Une laborantine israélienne effectue des tests sérologiques au laboratoire des services de soins de santé Leumit à Or Yehuda, près de Tel Aviv, le 29 juin 2020. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)

Le ministère de la Santé a annoncé lundi qu’un système développé par Israël réduirait considérablement le temps nécessaire au traitement d’un test PCR pour le coronavirus.

Les tests PCR – un test d’amplification en chaîne par polymérase – dans lequel un échantillon prélevé sur un écouvillon nasal est envoyé pour être testé dans un laboratoire, sont considérés comme la forme la plus précise de test COVID.

Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a déclaré que le nouveau système était déjà défini comme « opérationnel » et qu’il serait déployé dans les laboratoires et les hôpitaux au cours des prochaines semaines.

Le ministère a déclaré que le temps requis pour un échantillon en laboratoire serait réduit grâce à l’utilisation d’une nouvelle technologie, qui introduirait la robotique dans le processus.

Une jeune fille est testée pour le coronavirus par un professionnel de la santé dans un centre de test COVID-19 installé sur un terrain de basket, à Ramat Gan, le 20 octobre 2020. (AP Photo/Oded Balilty)

Le transfert de l’échantillon entre les tubes à essai serait mécanisé et passerait d’une heure à seulement cinq minutes, selon l’annonce.

L’inactivation du virus sera ramenée d’une heure à 40 minutes et le temps de production d’acide nucléique sera réduit de trois heures actuellement à environ une heure et 15 minutes.

Le test lui-même sera ramené de deux heures à une heure et le logiciel de résultats traitera les données en seulement 10 secondes au lieu de la demi-heure qu’il faut aujourd’hui.

La déclaration du ministère n’indiquait pas où la technologie avait été développée ni s’il s’agissait d’un regroupement de travaux provenant de plusieurs laboratoires.

Le monde pourra constater que les réductions de temps réduisent les risques, qu’elles sont plus efficaces et, ce qui n’est pas moins important, qu’elles sont basées sur des produits israéliens », a déclaré M. Edelstein.

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein s’exprime lors d’une conférence de presse sur le coronavirus, à Airport City, le 17 septembre 2020. (Flash90)

Des tests plus rapides ou immédiats recherchent les antigènes ou les protéines qui se trouvent à la surface du virus. Ils sont généralement considérés comme moins précis – bien que beaucoup plus rapides – que les PCR, qui sont des tests génétiques de plus haut niveau. Les tests PCR nécessitent un traitement avec des équipements de laboratoire et des produits chimiques spécifiques.

La généralisation des tests est considérée par beaucoup comme un élément clé pour freiner la propagation du virus, même si les responsables de la santé en Israël ont tiré la sonnette d’alarme en raison du nombre réduit de personnes qui vont être soumises à des tests au cours des dernières semaines.

Selon les données du ministère de la Santé, lundi, le taux de tests positifs est passé d’environ 2 % tout au long de la semaine dernière à 2,9 % samedi et 3,1 % dimanche.

Le taux de positivité a été obtenu à partir d’un plus petit nombre de tests – moins de 8 000 le samedi, comme c’est généralement le cas le week-end, lorsque les taux de tests chutent, et 21 115 le dimanche – après des journées au cours desquelles jusqu’à 40 000 échantillons ont été examinés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...