Effraction dans la base aérienne Nevatim : un Palestinien, 2 Israéliens arrêtés
Rechercher

Effraction dans la base aérienne Nevatim : un Palestinien, 2 Israéliens arrêtés

Selon la police, les hommes travaillent en bande et prévoyaient de vendre une voiture volée à Dimona en Cisjordanie

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une voiture volée abandonnée à l'intérieur de la base militaire de Nevatim, appartenant à l'armée de l'air israélienne, après qu'un voleur présumé a pénétré sur le site, crevant ses pneus sur des pics de sécurité à l'entrée, le 8 février 2021. (Crédit : Police israélienne)
Une voiture volée abandonnée à l'intérieur de la base militaire de Nevatim, appartenant à l'armée de l'air israélienne, après qu'un voleur présumé a pénétré sur le site, crevant ses pneus sur des pics de sécurité à l'entrée, le 8 février 2021. (Crédit : Police israélienne)

La police a annoncé dimanche avoir arrêté l’homme qui était entré par effraction dans la base aérienne militaire de Nevatim après avoir volé une voiture. Cet incident avait donné à une chasse à l’homme qui avait duré plusieurs heures. Le suspect est un ressortissant palestinien entré illégalement en Israël.

La police a également arrêté deux citoyens israéliens – un chauffeur de taxi de la ville bédouine de Arara et un habitant de Dimona, où le vol de voiture aurait eu lieu. Ils auraient aidé l’homme à fuir la base militaire. Leurs noms n’ont pas été dévoilés.

Selon la police, les hommes travaillent en bande et prévoyaient de vendre la voiture volée à Dimona en Cisjordanie.

Selon l’armée, le suspect a traversé un portail ouvert pour entrer dans la base, mais a crevé les pneus sur les pics de sécurité installés sur la route. Il a ensuite abandonné la voiture et s’est rendu à pied à l’intérieur de la base.

La base aérienne de Nevatim abrite la flotte israélienne d’avions de combat F-35, l’avion le plus avancé de l’arsenal militaire, ainsi que plusieurs autres avions avancés, comme l’avion cargo C-130J Super Hercules.

Après environ sept heures de recherche dans l’immense base aérienne – du lundi à 20 heures au mardi à 3 heures du matin – l’armée a déclaré avoir déterminé qu’à un moment donné, peu après son entrée dans la base, le suspect avait « escaladé les deux clôtures de barbelés et une clôture de cinq mètres de haut et quitté la base ».

La police estime que l’homme a été récupéré par le chauffeur de taxi qui l’a conduit en Cisjordanie, ou il se cachait.

Les trois hommes ont été arrêtés et comparaîtront lundi devant un tribunal de Beer Sheva pour « vol de voiture, mise en danger de la vie d’autrui sur la voie public, entrée par effraction dans un établissement militaire et entrée [en Israël] illégale », a fait savoir la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...