Égypte : un Israélien incarcéré pour avoir bousculé une femme dans une piscine
Rechercher

Égypte : un Israélien incarcéré pour avoir bousculé une femme dans une piscine

Le père de Yussuf al-Assam, qui a déclaré que les familles s'étaient réconciliées, accuse le ministère israélien des Affaires étrangères d'avoir abandonné son fils

Illustration : un toboggan dans un parc aquatique. (Crédit : Bortnikau, Getty Images)
Illustration : un toboggan dans un parc aquatique. (Crédit : Bortnikau, Getty Images)

Un jeune Israélien a été condamné à un an de prison par un tribunal égyptien pour atteinte à la personne. Une femme lui reproche de l’avoir touchée sur un toboggan du parc aquatique de Charm el-Sheikh, a rapporté la chaîne Kan mercredi.

Yussuf al-Assam, 19 ans, originaire de la ville bédouine de Tel Sheva, dans le sud d’Israël, se trouve dans une prison israélienne depuis l’incident, survenu au mois d’avril. Charm el-Sheikh reste une destination très prisée par les Israéliens, malgré les combats entre les terroristes islamistes et l’armée égyptienne dans le Sinaï.

Son père, Khaled al-Assam, a déclaré que les autorités égyptiennes avaient décidé d’envoyer son fils en prison alors même que les familles s’étaient rencontrées et avaient réglé le différend. Le père explique que la famille a été dédommagée financièrement et que la jeune femme a excusé son fils, parce qu’elle a compris qu’il n’avait pas l’intention de lui faire du mal.

Le père a ajouté que le ministère israélien des Affaires étrangères n’avait rien fait pour aider et n’avait pas pris de nouvelles de son fils en prison.

« Je ne veux pas imaginer que le ministère des Affaires étrangères passe des accords aux dépens de mon fils, ni ce qui se serait passé si mon fils était juif », a-t-il déclaré.

Illustration : le drapeau égyptien et un marteau de juge. (Crédit : Getty Images)

Le ministère des Affaires étrangères a publié un communiqué rejetant les accusations d’implication de son cabinet.

« C’est une affaire concernant un citoyen israélien qui a bénéficié de l’ensemble des services consulaires de l’ambassade au Caire et de notre siège à Jérusalem », a indiqué le ministère.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...