Egypte : un opposant à Sissi placé sur la liste noire terroriste
Rechercher

Egypte : un opposant à Sissi placé sur la liste noire terroriste

Ancien dirigeant des Frères musulmans, Abdel Moneim Aboul Foutouh a été arrêté mercredi

Abdel Moneim Aboul Foutouh (Crédit : capture d'écran You Tube)
Abdel Moneim Aboul Foutouh (Crédit : capture d'écran You Tube)

Un dirigeant de l’opposition égyptienne, Abdel Moneim Aboul Foutouh, critique du régime d’Abdel Fattah al-Sissi, a été placé sur la liste noire des « terroristes » à la demande du parquet, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Après cette mesure prise samedi, M. Aboul Foutouh doit figurer sur cette liste pour cinq ans, selon la même source.

Ancien dirigeant des Frères musulmans, M. Aboul Foutouh a été arrêté mercredi après avoir lancé un appel avec d’autres figures politiques d’opposition à boycotter la présidentielle de mars, accusant le régime « d’empêcher toute compétition loyale ».

Avant de critiquer le gouvernement de M. Sissi, ce responsable politique avait toutefois soutenu les manifestations appelant au départ de l’ancien président islamiste Mohamed Morsi, destitué à l’été 2013 par l’armée.

Actuel président de la République, M. Sissi, ancien chef de l’armée, est le seul candidat sérieux à sa propre succession à l’élection de mars.

Le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi assistant à une cérémonie militaire à Paris, en octobre 2017 (Crédit : AFP / Pool / Charles Platiau)

M. Aboul Foutouh, également ancien candidat à la présidentielle, est accusé d’avoir des contacts avec des membres des Frères musulmans en exil « pour semer le trouble et l’instabilité » dans le pays, selon le ministère de l’Intérieur.

Jeudi, le procureur de la sécurité d’Etat a ordonné sa détention pour 15 jours.

Son arrestation est intervenue peu après son retour de Londres, où il s’était rendu pour donner des interviews dans lesquelles il critiquait le gouvernement égyptien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...