Eilat dans le haut du classement du NY Times des destinations de 2019
Rechercher

Eilat dans le haut du classement du NY Times des destinations de 2019

C'est la première apparition du pays dans le classement. Le journal loue les spots de plongée et les hôtels de luxe de la station balnéaire 'nouvellement accessible'

Vue d'Eilat, au sud d’Israël (Crédit : CC0 1.0)
Vue d'Eilat, au sud d’Israël (Crédit : CC0 1.0)

La station balnéaire d’Eilat « nouvellement accessible » fait partie du haut du classement des destinations à visiter en 2019 réalisé chaque année par le New York Times.

Publié mercredi, le classement place Eilat en sixième position, mettant en avant ses spots de plongée dans la barrière de corail et ses complexes hôteliers de luxe.

Avec l’ouverture fin janvier de l’aéroport Ramon dans le sud du pays, les touristes du monde entier profiteront enfin d’un accès direct aux « eaux irisées » de la station de la mer Rouge, d’après le Times.

C’est la première fois qu’une ville israélienne apparaît dans le classement annuel des « 52 destinations à visiter » dressé depuis 2008 par le journal.

Pour le Times, les vols directs prévus depuis l’Europe et l’ouverture de nouveaux complexes hôteliers de luxe à Eilat, Israël se prépare à une forte affluence de touristes au moment du concours de l’Eurovision organisé par le pays cette année.

Au début du mois, le ministre des Transports avait indiqué que l’aéroport serait inauguré le 21 janvier.

Il se trouve à Timna, à environ 18 kilomètres d’Eilat et à proximité du port jordanien d’Aqaba.

Sur son site Internet, l’aéroport affirme qu’il pourra accueillir jusqu’à 2 millions de passagers chaque année, mais qu’il compte atteindre les 4,2 millions d’ici 2030.

Construction du nouvel aéroport international Ramon, à Timna, au nord d’Eilat, au sud d’Israël, janvier 2016. (Moshe Shai/FLASH90)

Le nouvel aéroport a été nommé à la mémoire de l’astronaute israélien Ilan Ramon, tué dans l’explosion de la navette Columbia en 2003, et de celle de son fils Assaf, un pilote de chasse tué en 2009 durant un entraînement militaire. La veuve d’Ilan Ramon, Rona, est décédée d’un cancer le 17 décembre dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...