Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Eisenkot fustige Netanyahu, appelle à des élections anticipées

L'observateur du cabinet de guerre ajoute que HaMahane HaMamlahti quittera bientôt la coalition et raille les promesses creuses de ‘victoire totale’, et de paix du Premier ministre

L'observateur du cabinet de Guerre, le ministre Gadi Eisenkot, s'exprime lors de la conférence annuelle de Meir Dagan au collège académique de Netanya, le 29 mai 2024. (Crédit : Autorisation)
L'observateur du cabinet de Guerre, le ministre Gadi Eisenkot, s'exprime lors de la conférence annuelle de Meir Dagan au collège académique de Netanya, le 29 mai 2024. (Crédit : Autorisation)

Mercredi, l’observateur du cabinet de guerre, le député Gadi Eisenkot, a accusé le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’avoir failli à Israël en matière de sécurité et d’économie, lors d’un discours prononcé à l’occasion de la conférence annuelle de Meir Dagan à l’Academic College de Netanya.

Eisenkot, numéro deux sur la liste HaMahane HaMamlahti de Benny Gantz, a notamment critiqué Netanyahu pour avoir lancé et promu le « slogan creux de ‘victoire totale' » contre le Hamas et pour avoir déclaré que la guerre contre le terrorisme était une guerre d’endurance plutôt qu’une guerre de vitesse.

« Quiconque prétend que nous allons démanteler quelques bataillons à Rafah et ramener ensuite les otages répand de fausses illusions », avait-il alors déclaré, en ajoutant que « la situation est beaucoup plus complexe. La vérité est qu’il faudra trois à cinq ans pour stabiliser [Gaza], puis de nombreuses années pour y installer un autre gouvernement ».

Il a également reproché à Netanyahu de ne pas avoir tenu les promesses faites lors de sa campagne électorale de 2022, en particulier la normalisation des relations avec l’Arabie saoudite et le renforcement de l’économie israélienne.

L’une des principales promesses électorales de Netanyahu était « la poursuite de la paix avec l’Arabie saoudite », a expliqué Eisenkot, ajoutant que « nous pensions être à deux pas d’un accord de paix. »

« Aujourd’hui, tout cela semble bien loin, à la fois à cause de ce qui s’est passé ici et à cause des décisions d’Israël sur ses priorités en matière d’intérêts nationaux ».

« Je pense que la paix avec l’Arabie saoudite et une nouvelle hiérarchie au Moyen-Orient sont un intérêt israélien distinct », a déclaré Eisenkot, expliquant que cela fonctionnerait pour contrer la menace nucléaire de l’Iran, ce dernier point étant un autre des échecs qu’il reproche à Netanyahu.

Enfin, concernant l’économie, il a déclaré que malgré les promesses de Netanyahu, « il est évident que les tendances sont négatives, et que l’avenir prédit n’est pas encourageant ».

Eisenkot a précisé que HaMahane HaMamlahti quittera la coalition d’urgence de guerre dans un avenir proche, comme Gantz l’en a menacé. « Encore un peu de patience, et nous quitterons le gouvernement », a déclaré Eisenkot. « Nous exigerons des élections générales [anticipées] entre septembre et décembre. »

Il espère une réorientation de la politique israélienne pour permettre la représentation des « 80 % de la majorité sioniste qui croit en un État juif, démocratique et libéral ».

Il a également affirmé qu’une commission d’enquête sur « tout ce qui concerne le 7 octobre » devrait être mise en place. Elle enquêterait sur « les dix dernières années, y compris mon mandat en tant que chef d’état-major de Tsahal… pour mener une analyse approfondie sur la conception » qui a conduit à l’incapacité d’Israël à empêcher les massacres perpétrés par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.