Israël en guerre - Jour 258

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Eliyahu Margalit, 75 ans : Dit « Churchill », un éleveur de bétail qui adorait ses chevaux

Déclaré mort le 1er décembre avoir avoir été enlevé au kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023 ; son corps est toujours détenu à Gaza

Eliyahu Margalit enlevé par le Hamas lors de l'assaut du 7 octobre et dont la mort a été confirmée par l’armée israélienne le 1er décembre 2023. (Autorisation)
Eliyahu Margalit enlevé par le Hamas lors de l'assaut du 7 octobre et dont la mort a été confirmée par l’armée israélienne le 1er décembre 2023. (Autorisation)

Eliyahu dit « Churchill » Margalit, 75 ans, a été enlevé par des terroristes palestiniens du Hamas au kibboutz Nir Oz le 7 octobre. Le 1er décembre, l’armée israélienne a annoncé qu’Eliyahu avait été tué en captivité et que son corps était toujours détenu à Gaza.

Tsahal a indiqué que son décès a été conclu « sur la base des résultats qui ont été recueillis et des renseignements ». Sa fille, Nili Margalit, 40 ans, également enlevée le 7 octobre, a été libérée des geôles du groupe terroriste palestinien du Hamas le 30 novembre.

Eliyahu laisse dans le deuil son épouse, Daphna, leurs enfants Noa, Danny et Nili, ainsi que trois petits-enfants.

Des proches ont rapporté qu’Eliyahu avait quitté son domicile tôt ce samedi matin pour nourrir ses chevaux bien-aimés dans l’écurie du kibboutz et que ses chevaux avaient également été enlevés.

Eliyahu était responsable depuis de nombreuses années du bétail du kibboutz. En 2019, The Marker s’était entretenu avec lui au sujet de l’industrie bovine et de la décision de la communauté de fermer cette branche en 2018 – une décision « qui avait brisé le cœur de Churchill ».

Sivan Klingbaïl, la rédactrice en chef de The Marker, qui a grandi à Nir Oz, a décrit Eliyahu comme « toujours en bleu de travail et en bottes, tirant un wagonnet de fourrage, s’occupant d’un veau malade – sept jours sur sept ».

Klingbaïl a écrit qu’Eliyahu était arrivé au kibboutz en 1969 avec un groupe de jeunes et qu’il avait depuis lors élevé du bétail, supervisant l’expansion du troupeau qui est passé d’une cinquantaine de veaux à 5 500 par an à son apogée.

Gilad Sharon, le fils de l’ancien Premier ministre Ariel Sharon, a écrit sur Ynet que son amitié, longue de plusieurs dizaines d’années avec « Churchill », s’est tissée lorsqu’il avait repris le ranch de son père dans le sud.

« Nous nous sommes rencontrés il y a des années. Il était l’éleveur de bétail le plus en vue du pays, et c’est lui qui nous avait fourni les veaux nécessaires au démarrage de notre troupeau », a écrit Sharon.

« La connexion a été immédiate. Malgré notre différence d’âge, nous sommes devenus des âmes sœurs. Il savait que je ferais n’importe quoi pour lui, et je savais que c’était réciproque. »

Sharon a confié qu’à part son épouse Daphna, « tout le monde l’appelait Churchill ».

« Il ne se retournait même pas si on l’appelait par un autre nom. Eliyahu était ‘une sorte de version occidentale du Néguev de Zorba le Grec’. Tout le monde était séduit par cet homme qui n’était rien d’autre qu’amour pour les animaux et un cœur innocent d’enfant à l’intérieur d’un grand corps avec une barbe ébouriffée. »

« Eliyahu est mort en faisant l’une des choses qu’il aimait le plus, nourrir ses chevaux bien-aimés », a-t-il ajouté.

« Tout le kibboutz était en flammes, des terroristes de partout, et Churchill s’est rendu aux écuries au lieu de rester avec Daphna et sa petite-fille Romi dans le mamad – la pièce sécurisée – de leur maison. C’est là qu’il a été massacré par ces barbares, à côté de ses chevaux qu’il aimait tant. Il ne pouvait pas les laisser mourir de faim. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.