Elvis Costello, Feist ou Sting : hommage à Leonard Cohen
Rechercher

Elvis Costello, Feist ou Sting : hommage à Leonard Cohen

Le concert aura lieu le 6 novembre, en ouverture d'une semaine d'hommages dans tout Montréal avec notamment une exposition au Musée des arts contemporains

Leonard Cohen, en concert à Londres, en septembre 2013. (Crédit : Brian Rasic/Getty Images via JTA)
Leonard Cohen, en concert à Londres, en septembre 2013. (Crédit : Brian Rasic/Getty Images via JTA)

Elvis Costello, Feist, Lana Del Rey ou encore Sting sont parmi la dizaine d’artistes qui rendront hommage au chanteur disparu Leonard Cohen, lors d’un concert prévu le 6 novembre à Montréal, la ville natale du chanteur.

« Mon père m’a laissé une liste d’instructions avant sa mort », survenue le 7 novembre 2016 à Los Angeles, a indiqué dimanche soir Adam Cohen, le fils du chanteur canadien.

Outre ses dernières volontés pour son inhumation aux côtés de ses parents dans le cimetière juif de Montréal, Leonard Cohen avait dit à son fils : « Si tu veux un événement public, fais-le à Montréal. »

Le programme publié par le Centre Bell où se déroulera le concert prévoit aussi le compositeur Philip Glass, Wesley Schultz et Jeremiah Fraites du groupe de folk-rock The Lumineers, ou encore le Montréalais Patrick Watson.

Leonard Cohen au Festival international de Beincassim. (Crédit : Diego Tuson/AFP)
Leonard Cohen au Festival international de Beincassim. (Crédit : Diego Tuson/AFP)

Ce concert est programmé en ouverture d’une semaine d’hommages avec une exposition au Musée des arts contemporains qui tournera ensuite dans le monde, l’inauguration de deux énormes fresques murales à l’effigie de l’artiste, des soirées poétiques et des spectacles virtuels à travers la ville.

Un documentaire devrait également être tourné lors du concert et au cours de cette semaine hommage pour une diffusion mondiale en 2018, selon le programme.

Des personnalités sont déjà annoncées au concert comme le Premier ministre Justin Trudeau qui avait estimé, lors de l’annonce du décès, que « Leonard Cohen [restait] aussi pertinent aujourd’hui qu’il l’était dans les années 1960. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...