Émeutes : Amir Ohana critique les « propos scandaleux » du chef de la police
Rechercher

Émeutes : Amir Ohana critique les « propos scandaleux » du chef de la police

Le commissaire de la police israélienne Kobi Shabtai a juré de poursuivre "les terroristes des deux côtés" lors des récents heurts opposant Juifs et Arabes dans les villes mixtes

Le ministre de la Sécurité publique Amir Ohana lors de la conférence annuelle de Jérusalem du groupe 'Besheva' à Jérusalem, le 15 mars 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Sécurité publique Amir Ohana lors de la conférence annuelle de Jérusalem du groupe 'Besheva' à Jérusalem, le 15 mars 2021. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Sécurité intérieure Amir Ohana, issu du Likud, a fustigé mardi soir le chef de la police israélienne Kobi Shabtai qui avait plus tôt juré de poursuivre « les terroristes des deux côtés » lors des récentes émeutes qui ont opposé Juifs et arabes dans les villes mixtes.

Dans un tweet, Ohana a fustigé des « propos scandaleux de la part du chef de la police, qui n’auraient jamais dû être tenus ».

« Pour pouvoir appréhender correctement le problème, il faut reconnaître les choses : Les émeutiers arabes ont attaqué des Juifs, des agents de police, des synagogues », a-t-il affirmé. « La politique à mettre en place est une gestion agressive des émeutiers terroristes. Il n’y a pas d’équivalence morale, et il n’y en a jamais eu ».

« Oui, on va s’occuper avec sévérité des quelques individus qui ont agressé des Arabes. Mais on est loin, ici, d’évoquer ‘les deux côtés’, » a-t-il continué.

Le chef de la police Kobi Shabtai s’adresse à la presse près de la porte de Damas, après plusieurs jours de violents affrontements entre des extrémistes de droite juifs, les forces de sécurité israéliennes et des Palestiniens à Jérusalem-Est, le 24 avril 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/FLASH90)

Le chef de la police, Kobi Shabtai, en rencontrant les maires des villes mixtes judéo-arabes de Lod et Ramle, qui ont connu des troubles majeurs et qui se sont quelque peu calmés ces derniers jours, leur avait dit : « Nous traduirons les terroristes des deux côtés en justice ».

Cette remarque avait immédiatement suscité l’indignation des politiciens et des experts de droite.

La police proposera que le gouvernement adopte « un modèle de police pour les villes mixtes qui inclura des moyens technologiques pour des villes plus sûres », avait ajouté Shabtai.

Certains résidents juifs de Lod disent avoir refusé une invitation à rencontrer Shabtai pour protester contre l’inaction de longue date de la police qui a précédé les émeutes de la semaine dernière et la violence des foules arabes, qui ont fait un mort et entraîné des attaques de vengeance juive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...