Emirats : procès des membres d’une cellule liée au Hezbollah
Rechercher

Emirats : procès des membres d’une cellule liée au Hezbollah

Le Hezbollah a été déclaré début mars "organisation terroriste" par les monarchies du Golfe, dont les Emirats arabes unis

Le drapeau des Emirats arabes unis (Crédit : Domaine public)
Le drapeau des Emirats arabes unis (Crédit : Domaine public)

La Cour de sûreté de l’Etat des Emirats arabes unis a entamé le procès de sept personnes, dont deux Emiratis, accusées d’avoir formé une cellule liée au Hezbollah chiite libanais, classé organisation « terroriste » par les monarchies du Golfe, a rapporté mardi la presse locale.

Un officier de police émirati est accusé d’avoir transmis au Hezbollah des informations militaires secrètes alors qu’une ressortissante égyptienne, employée d’une firme pétrolière, est poursuivie pour avoir fourni au mouvement chiite des informations sur le secteur énergétique aux Emirats, ont rapporté les quotidiens Al-Ittihad et The National d’Abou Dhabi.

Un deuxième Emirati est jugé pour avoir transmis des informations au Hezbollah sur des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, selon l’acte d’accusations présenté à l’ouverture lundi à Abou Dhabi du procès, qui implique aussi trois Libanais et un Irakien, selon les journaux.

La presse internationale n’est pas autorisée à assister aux audiences de la Cour de sûreté de l’Etat, qui a fixé sa prochaine audience dans ce procès au 18 avril.

Le même juridiction doit rendre le 4 avril son verdict dans le procès de trois autres Libanais, poursuivis pour avoir « formé un groupe lié au Hezbollah », selon la presse.

Par ailleurs, la Cour de sûreté de l’Etat a reporté au 4 avril le procès de 23 personnes, dont 14 Yéménites et 5 Emiratis, accusés d’avoir formé aux Emirats une cellule liée à la confrérie des Frères musulmans, et non à Al-Qaïda comme rapporté auparavant par la presse locale.

Le Hezbollah a été déclaré début mars « organisation terroriste » par les monarchies du Golfe, dont les Emirats, un pays qui avait déjà classé comme groupes « terroristes » les Frères musulmans, Al-Qaïda et le groupe Etat islamique (EI).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...