Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Erdogan promet plus d’eau à l’Irak, frappé par la sécheresse

L'Irak souffre d'une baisse alarmante du niveau de ses deux grands fleuves, le Tigre et l'Euphrate, qui prennent tout deux leur source en Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (G) accueille le Premier ministre irakien Mohammed Shia' Al Sudani (D) lors d'une cérémonie officielle au complexe présidentiel d'Ankara, le 21 mars 2023. (Crédit : Adem ALTAN / AFP)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan (G) accueille le Premier ministre irakien Mohammed Shia' Al Sudani (D) lors d'une cérémonie officielle au complexe présidentiel d'Ankara, le 21 mars 2023. (Crédit : Adem ALTAN / AFP)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis mardi de libérer davantage d’eau dans le Tigre, fleuve qui prend sa source en Turquie, afin d’aider l’Irak voisin à lutter contre la sécheresse.

« Nous avons décidé d’augmenter pendant un mois et dans la mesure du possible la quantité d’eau libérée dans le Tigre afin d’atténuer la détresse de l’Irak », a déclaré M. Erdogan à l’issue d’une rencontre à Ankara avec le Premier ministre irakien Mohamed Chia al-Soudani.

« La question de l’eau va être résolue (…) Nous sommes conscients des besoins urgents de l’Irak en eau », a ajouté le président turc lors d’une conférence de presse commune, soulignant que la Turquie connaissait elle-même ses plus faibles précipitations en plus de six décennies.

L’Irak souffre d’une baisse alarmante du niveau de ses deux grands fleuves, le Tigre et l’Euphrate, qui prennent tout deux leur source en Turquie.

Bagdad accuse régulièrement la Turquie et l’Iran de réduire considérablement le débit des cours d’eau vers l’Irak à cause des barrages construits en amont.

Le phénomène est accentué par un déficit de précipitations ces dernières années et de mauvaises pratiques d’irrigation en Irak avec une exploitation à outrance de l’eau des fleuves.

Le pêcheur irakien Naim Haddad, 40 ans, se tient pieds nus sur son bateau au coucher du soleil sur Chatt al-Arab, le confluent des fleuves du Tigre et de l’Euphrate qui se jette dans le Golfe, près de la ville de Bassora dans le sud de l’Irak, le 12 février 2022. (Crédit : Ayman HENNA / AFP)

En réponse aux déclarations du président turc, le Premier ministre irakien s’est dit « reconnaissant au nom du peuple irakien ».

Les deux dirigeants ont par ailleurs abordé la question des combattants kurdes turcs du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui disposent de bases arrières dans le nord de l’Irak.

La Turquie mène régulièrement des opérations militaires terrestres et aériennes dans cette région contre le PKK, qu’elle et ses alliés occidentaux considèrent comme « terroriste ».

« Nous attendons de nos frères irakiens qu’ils reconnaissent le PKK comme une organisation terroriste et qu’ils débarrassent leurs terres de cette organisation terroriste sanglante », a déclaré le président turc.

« Nous ne permettrons pas que l’Irak devienne une rampe de lancement pour des attaques visant la Turquie », a promis en retour le Premier ministre irakien.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.