Eric Zemmour à Perpignan lundi aux côtés de Louis Aliot
Rechercher

Eric Zemmour à Perpignan lundi aux côtés de Louis Aliot

Le député affirme partager avec le polémiste son "idée gaullienne de la France, grandeur, indépendance, identité, souveraineté française".

Le polémiste Eric Zemmour (Crédit : capture d'écran YouTube/France 2)
Le polémiste Eric Zemmour (Crédit : capture d'écran YouTube/France 2)

Le polémiste Eric Zemmour tiendra lundi une conférence à Perpignan qui sera présentée par le député Rassemblement national (RN) Louis Aliot, candidat aux élections municipales dans cette ville, a-t-on appris vendredi auprès de l’élu.

« Ce n’est pas un soutien officiel, c’est un geste d’amitié », a affirmé à l’AFP l’élu des Pyrénées-Orientales.

Louis Aliot présentera l’essayiste qui vient d’être définitivement condamné à 3 000 euros d’amende pour provocation à la haine religieuse après des propos anti-musulmans tenus en 2016, et transmettra les questions de la salle.

L’écrivain a indiqué à l’AFP qu’il « ne soutenait personne pour les municipales » et qu’il « honorait simplement une promesse » faite à Louis Aliot « d’aller présenter (son) livre Le destin français » à Perpignan. La conférence était initialement prévue en juillet mais n’a pas pu se faire à cette date, selon lui.

Louis Aliot, vice-président du Front national, à Nîmes, en décembre 2015. (Crédit : Pascal Guyot/AFP)

Le député affirme partager avec M. Zemmour son « idée gaullienne de la France, grandeur, indépendance, identité, souveraineté française ». L’essayiste, partisan d’une « union des droites » (droite de LR et extrême droite), s’exprimera aussi à la « convention de la droite » fin septembre organisée par les proches de l’ancienne députée RN Marion Maréchal.

M. Aliot, dont le parti défend l’idée d’une « union nationale » au-delà du clivage droite-gauche, estime que c’est « au niveau local qu’est la véritable union. En dehors des partis et à la base ».

Lui-même se présente à la mairie de Perpignan sans étiquette RN pour favoriser un « rassemblement local ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...