Eruption au Guatemala: Israël annonce une aide d’urgence
Rechercher

Eruption au Guatemala: Israël annonce une aide d’urgence

Au moins 25 personnes ont été tuées et 20 autres blessées dimanche au Guatemala par l'éruption du Volcan de Fuego, situé à 35 kilomètres au sud-ouest de la capitale

La police dans le village d'El Rodeo, à 35 km au sud de Guatemala City, après l'éruption du volcan de Fuego, le 3 juin 2018. (Crédit : AFP / NOE PEREZ)
La police dans le village d'El Rodeo, à 35 km au sud de Guatemala City, après l'éruption du volcan de Fuego, le 3 juin 2018. (Crédit : AFP / NOE PEREZ)

Israël a annoncé lundi une aide d’urgence immédiate au Guatemala, équivalent à un montant de 10 000 dollars, à la suite de l’éruption du Volcan de Fuego, qui a causé la mort d’au moins 25 personnes.

Cette assistance, acheminée par l’intermédiaire de l’ambassade d’Israël au Guatemala, consiste en des médicaments, produits alimentaires et couvertures, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères sur les réseaux sociaux.

« Guatemala, Israël est à tes côtés », a tweeté ce ministère.

L’éruption d’un volcan très actif du Guatemala, le Volcan de Fuego, a déclenché l’évacuation de milliers de personnes, a annoncé la protection civile.

La pluie de cendres émises par le volcan, haut de 3 763 mètres et situé à 35 kilomètres de la capitale Guatemala, a aussi entraîné la fermeture de l’aéroport international.

Six personnes ont été tuées par des coulées de lave brûlante dans deux localités situées au sud du Volcan de Fuego, a annoncé à la presse David de Leon, porte-parole de la Coordination nationale pour la gestion des catastrophes (Conred).

Vingt autres personnes ont été blessées et plus de 2 000 ont dû être évacuées en raison de l’éruption, qui a affecté notamment des communes rurales proches du volcan et la cité coloniale d’Antigua, le plus important site touristique du Guatemala.

Des guatémaltèques fuient le village d’El Rodeo village,à 35 km au sud de Guatemala City, après l’éruption du volcan de Fuego, le 3 juin 2018. (Crédit : AFP / NOE PEREZ)

L’aéroport international de Ciudad de Guatemala a été temporairement fermé en raison des cendres volcaniques, et des équipes de l’aéroport et de l’armée ont entrepris de déblayer les pistes pour permettre la reprise du trafic, a annoncé la Direction générale de l’aviation civile.

Les colonnes de cendres provenant de l’explosion du volcan, la deuxième depuis le début de l’année, ont dépassé les 2 200 mètres au-dessus du cratère, selon M. De Leon.

Des images diffusées par la presse locale et la police montrent des personnes couvertes de cendres que des secouristes essaient de mettre à l’abri.

Le Guatemala a été l’un des rares pays à se ranger derrière les Etats-Unis après l’annonce, le 6 décembre par le président Donald Trump, de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et du transfert, dans cette ville, de l’ambassade américaine. La décision de M. Trump, rompant avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international, a ravi les Israéliens et ulcéré les Palestiniens.

Le Guatemala est devenu le 16 mai, 48 heures après les Etats-Unis, le deuxième pays à transférer à Jérusalem son ambassade en Israël. Depuis, le Paraguay a suivi le mouvement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...