Espagne : un négationniste retire sa candidature aux législatives
Rechercher

Espagne : un négationniste retire sa candidature aux législatives

Fernando Paz, membre d'un parti d'extrême droite, mentionne une "chasse à l'homme" contre lui après son retrait de la course aux élections du 28 avril

Fernando Paz (capture d'écran YouTube)
Fernando Paz (capture d'écran YouTube)

JTA — Un négationniste de la Shoah, qui avait été choisi par un parti d’extrême droite en Espagne comme candidat aux élections législatives, a retiré sa candidature.

Fernando Paz, un historien, a annoncé jeudi qu’il se retirait de la course aux élections. L’annonce fait suite à une forte médiatisation espagnole après la décision du parti Vox survenue cette semaine de le choisir comme candidat dans la ville d’Albacete, dans le centre du pays, pour les élections législatives du 28 avril, a rapporté le journal Vanguardia.

Paz, qui a mentionné une « chasse médiatique » menée contre lui pour expliquer son retrait de candidature, a dit que les faits concernant la Shoah sont « loin d’avoir été établis avec précision » et qualifié les procès de criminels de guerre nazis de Nuremberg de « farces ».

En décembre, Vox est devenu le premier parti d’extrême droite depuis des décennies à entrer au Parlement régional en remportant 12 sièges en Andalousie.

« Nous voulons remercier Vox pour la sensibilité, la proximité et l’empathie qu’il a toujours témoignées à la communauté juive d’Espagne », a écrit ACOM, un groupe pro-Israël luttant contre le boycott du pays et les formes d’antisémitisme en Espagne. Le parti est « engagé dans l’amitié entre l’Espagne et Israël en tant que partenaires et alliés stratégiques ».

Mercredi, la Fédération des communautés juives d’Espagne avait condamné le choix de Paz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...