Essais de missiles iraniens : Ban appelle Téhéran à « agir avec modération »
Rechercher

Essais de missiles iraniens : Ban appelle Téhéran à « agir avec modération »

Israël a dénoncé mercredi les essais iraniens comme "des violations grossières de la résolution" 2231 de l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon parle lors d'une conférence de presse au Palais de Santa Cruz à Madrid le 29 octobre 2015. (AFP Photo / Javier Soriano)
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon parle lors d'une conférence de presse au Palais de Santa Cruz à Madrid le 29 octobre 2015. (AFP Photo / Javier Soriano)

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé jeudi l’Iran à « agir avec modération », en réaction aux récents essais de missiles balistiques menés par Téhéran.

M. Ban invite le gouvernement iranien « à agir avec modération, prudence et bon sens et à ne pas faire monter la tension par des actions précipitées », a indiqué son porte-parole Stéphane Dujarric.

L’Iran a indiqué avoir procédé mardi et mercredi à une série de tests de missiles balistiques, qui suscitent des préoccupations au sein de la communauté internationale.

M. Ban ne se prononce cependant pas clairement sur le fait de savoir si ces essais sont ou non conformes aux résolutions de l’ONU et à l’accord nucléaire conclu en juillet 2015 entre les grandes puissances et Téhéran.

Selon ces textes, l’Iran est toujours tenu de s’abstenir de lancer des missiles balistiques pouvant être équipés d’ogives nucléaires.

« Le secrétaire général note qu’il est du ressort du Conseil de sécurité d’examiner les informations » en la matière, a ajouté son porte-parole.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry avait protesté mercredi auprès de son homologue iranien Mohammad Javad Zarif à propos des essais iraniens. Washington n’a toutefois pas confirmé les essais et ne les a pas dénoncés pour l’instant comme des violations de l’accord nucléaire.

L’Iran a toujours nié chercher à se doter de l’arme nucléaire et affirme que ses missiles ne sont pas conçus pour emporter une bombe atomique.

Selon les médias officiels iraniens, plusieurs missiles guidés de courte, moyenne et longue portée (de 300 à 2 000 km) ont été tirés en différents endroits du territoire iranien, la plupart à partir de bases souterraines, les derniers datant de mardi et mercredi.

Après deux tirs de missiles longue portée mercredi, le général Amir Ali Hajizadeh, commandant de la division aérospatiale des Gardiens de la révolution, a affirmé qu’ils pouvaient « frapper nos ennemis lointains », en particulier « le régime sioniste » d’Israël.

Israël a dénoncé mercredi les essais iraniens comme « des violations grossières de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU 2231 ». Celle-ci a entériné l’accord entre Téhéran et les grandes puissances sur le nucléaire qui est entré en vigueur au début de l’année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...