Et l’Oscar de la technologie cinématographique revient aux ingénieurs israéliens
Rechercher

Et l’Oscar de la technologie cinématographique revient aux ingénieurs israéliens

L'équipe Amimon a été informée il y a un an de la nomination, mais a pensé que c'était un canular

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Une équipe de tournage utilisant la technologie israélienne Amimon, qui a reçu un Oscar scientifique et technique en 2021. (Autorisation Amimon)
Une équipe de tournage utilisant la technologie israélienne Amimon, qui a reçu un Oscar scientifique et technique en 2021. (Autorisation Amimon)

Plusieurs Israéliens recevront un Oscar cette année, mais pas pour un film.

Le professeur Meir Feder, le Dr Zvi Reznic, Guy Dorman et Ron Yogev recevront en 2021 un Academy Award for Science and Engineering pour le développement d’une technologie qui a influencé l’industrie cinématographique.

« C’est très émouvant pour moi », a déclaré Feder dans un communiqué. « Nous savions que c’était une grande prouesse technologique, mais nous n’avons jamais imaginé gagner un Oscar. »

Feder et Reznic ont commencé à développer leur technologie Amimon à l’école d’ingénieurs de l’université de Tel Aviv, en créant un jeu de composants électroniques sans fil qui permet une surveillance vidéo numérique cryptée de haute qualité sur le plateau.

(De droite à gauche), Ron Yogev, Meir Feder, Zvi Reznic et Guy Dorman, lauréats de l’Academy Award for Science and Engineering 2021. (Autorisation Université de Tel Aviv)

L’équipe Amimon a été informée il y a un an de la nomination aux Oscars, mais « a pensé que c’était un canular », a déclaré Feder.

Ils ont reçu la notification officielle de leur victoire il y a un mois.

Le prix comprendra une plaque de l’Académie présentée lors de la cérémonie en ligne des prix scientifiques et techniques le 13 février 2021.

En utilisant des algorithmes de transmission et de compression de données numériques, le jeu de composants électroniques Amimon permet la création de systèmes avec un mouvement de caméra pratiquement illimité, ce qui élargit la liberté de création pendant le tournage.

Feder et Reznic ont fondé Amimon en 2004, avec Dorman et Yogev, pour concevoir un produit qui permet aux réalisateurs et aux équipes de tournage de contrôler totalement tous les angles de tournage.

« J’ai remporté de nombreux prix dans le milieu universitaire, a déclaré Feder, mais l’Oscar est plus célèbre que tous. Tout le monde dans la rue sait ce que c’est ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...