Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Eurovision : sanction pour des banderoles aux couleurs palestiniennes

L'UER n'a pas voulu révéler le montant de l'amende. Après appel, la sanction a été maintenue, a-t-elle simplement précisé

Le groupe représentant l'Islande, Hatari, tenant des drapeaux palestiniens lors de l'Eurovision, à Tel Aviv, le 10 mai 2019. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Le groupe représentant l'Islande, Hatari, tenant des drapeaux palestiniens lors de l'Eurovision, à Tel Aviv, le 10 mai 2019. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Les organisateurs du concours de l’Eurovision ont infligé une amende à l’Islande pour sanctionner le déploiement par le groupe islandais Hatari de banderoles aux couleurs palestiniennes au cours de la dernière édition de la compétition musicale organisée en Israël, ont-ils indiqué samedi.

« Lors du grand final du concours de la chanson Eurovision 2019, les artistes islandais Hatari ont déployé une banderole à l’écran, enfreignant la règle 2.6 qui interdit la politisation de l’évènement », a expliqué l’Union européenne de Radio-télévision (UER), organisatrice du concours, dans un communiqué transmis à l’AFP.

Les membres du groupe Hatari, connus pour leur opposition déclarée à l’occupation israélienne des territoires palestiniens, avaient déployé, à Tel-Aviv où se déroulait le concours, des banderoles aux couleurs palestiniennes au moment de l’annonce des résultats, suscitant des sifflets dans le public.

La règle 2.6 prévoit que « les diffuseurs participants » doivent entreprendre les démarches auprès des équipes en lisse pour « faire en sorte que le concours ne soit en aucun cas politisé ou instrumentalisé ».

De ce fait, l’UER a décidé que la chaîne publique islandaise, membre de l’UER, devait se voir infliger « une sanction financière en accord avec les règles de la compétition ».

Interrogée par l’AFP, l’UER n’a pas voulu révéler le montant de l’amende. Après appel, la sanction a été maintenue, a-t-elle simplement précisé.

Madonna et Quavo chantent « Future » au concours de chanson de l’Eurovision alors que deux danseurs dansent bras-dessus bras-dessous avec des drapeaux israéliens et palestiniens dans leurs dos, le 18 mai 2019. (Copie d’écran : Youtube)

Lors du même concours, la chanteuse Madonna, qui s’était produite sur scène, avait été critiquée par la ministre de la Culture israélienne car des danseurs de la star arboraient sur leur dos des drapeaux palestiniens.

« C’était une erreur, on ne peut pas mélanger la politique à un événement culturel, avec tout le respect que je dois à Madonna », avait affirmé la ministre israélienne de la Culture Miri Regev.

Le prochain concours de l’Eurovision se déroulera en mai 2020 aux Pays-Bas, le candidat de ce pays, Duncan Laurence, ayant remporté l’édition 2019 avec la ballade « Arcade ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.