Evyatar : Des Palestiniens brûlent une étoile de David et une croix gammée
Rechercher

Evyatar : Des Palestiniens brûlent une étoile de David et une croix gammée

Une étoile de David combinée à une croix gammée a été incendiée ; c'est le 100e jour de protestation contre Evyatar, des manifestations qui ont coûté la vie à sept Palestiniens

Des Palestiniens mettent le feu à une structure qui a la forme d'une étoile de David et d'une croix gammée près de la ville de Beita, en Cisjordanie, le 14 août 2021. (Capture d'écran)
Des Palestiniens mettent le feu à une structure qui a la forme d'une étoile de David et d'une croix gammée près de la ville de Beita, en Cisjordanie, le 14 août 2021. (Capture d'écran)

Des Palestiniens qui ont manifesté contre un avant-poste illégal de Cisjordanie, samedi soir, ont mis le feu à une étoile de David combinée à une croix gammée.

Des images qui ont été publiées par les médias palestiniens ont montré cet ouvrage fait à la main aux côtés de dizaines de torches préparées pour ce mouvement de protestation nocturne organisé aux abords de la ville de Beita, en Cisjordanie. Des vidéos ont montré ensuite cette structure en feu.

Les manifestations contre l’avant-poste – connu sous le nom d’Evyatar – qui a été construit sur une colline qui surplombe Beita continuent malgré le départ des habitants de l’implantation.

Les autorités israéliennes ont conclu, le mois dernier, un accord avec les résidents de l’avant-poste. Ces derniers se sont engagés à quitter le secteur et, en échange, le gouvernement a accepté que les constructions artisanales faites sur la colline restent en place, annonçant qu’Evyatar serait transformé en base militaire temporaire. Au cours des prochains mois, le ministère de la Défense sera chargé d’enquêter sur la zone pour évaluer son statut et pour déterminer si elle peut être légalement transformée en implantation.

Au cours de ces derniers mois, au moins sept Palestiniens ont été tués par les soldats israéliens au cours d’affrontements violents aux abords de l’avant-poste.

Après la tombée de la nuit, des « unités de troubles nocturnes » palestiniennes utilisent des lasers, scandent des slogans, font brûler des pneus et actionnent des explosifs pour tenter d’entraîner la colère des nouveaux résidents de la colline.

Cette tactique a été empruntée aux groupes de Gaza qui se trouvent le long de la frontière avec Israël.

Le mouvement de protestation de samedi marque le centième jour de manifestation contre l’avant-poste.

En plus de la croix gammée et de l’étoile de David, des images qui auraient été tournées samedi montrent aussi les Palestiniens déclencher un gros explosif.

L’armée israélienne n’a pas encore commenté les événements de samedi.

L’avant-poste d’Evyatar a été établi à Jabal Sbeih au mois de mai. Des centaines de partisans du mouvement pro-implantation ont afflué à ce moment-là dans le secteur, organisant des événements réguliers pour tenter d’amener l’État à légaliser l’avant-poste.

Les Palestiniens, de leur côté, affirment que les parcelles de terrain qui ont été utilisées pour construire Evyatar appartiennent à des propriétaires fonciers privés de Beita. Les autorités doivent encore déterminer si c’est réellement le cas.

Aaron Boxerman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...