Excuses de TripAdvisor après un commentaire haineux sur Auschwitz
Rechercher

Excuses de TripAdvisor après un commentaire haineux sur Auschwitz

Le site s’est excusé après avoir initialement déclaré que l’internaute, qui a affirmé être allé au camp de la mort pour "tester la chambre", avait respecté ses règles

Des plaques mémorielles virtuelles sont projetées sur les portes d'Auschwitz-Birkenau à l'occasion de Yom HaShoah, le 20 avril 2020. (Crédit : Marcin Kozlowski/Marche des vivants)
Des plaques mémorielles virtuelles sont projetées sur les portes d'Auschwitz-Birkenau à l'occasion de Yom HaShoah, le 20 avril 2020. (Crédit : Marcin Kozlowski/Marche des vivants)

Le site de voyage TripAdvisor a supprimé le mois dernier un commentaire haineux au sujet du musée-mémorial d’Auschwitz après avoir initialement déclaré que le message se conformait à sa politique de modération.

Le musée a expliqué avoir demandé dans un tweet au site Web touristique, dont le siège est basé dans le Massachusetts, de retirer une critique dans laquelle un internaute déclarait s’être rendu à Auschwitz pour « tester la chambre » et jugeait l’endroit « fun à faire en famille ».

Plus d’un million de personnes – dont une majorité de Juifs – ont été tuées par les nazis à Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale.

TripAdvisor avait d’abord expliqué que le message était « conforme à sa politique de modération ». Mais la société a finalement fait marche arrière, supprimant l’avis et bannissant l’utilisateur qui l’avait rédigé. Le musée a ensuite remercié TripAdvisor.

La société TripAdvisor a déclaré dans un communiqué rejeter la discrimination et qu’elle bloquait ou supprimait régulièrement des millions d’avis qui enfreignent ses directives.

« Dans ce cas, notre sélection automatique n’est pas parvenue à identifier cet avis comme favorisant l’intolérance. Dans le cadre de notre processus de modération, cet avis a été supprimé. Nous visons toujours à faire les choses bien et du premier coup, et nous nous excusons auprès du mémorial et du musée d’Auschwitz et de la communauté juive dans son ensemble pour cet échec », indiquait le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...