Exercice d’atterrissage d’urgence à Ben Gurion
Rechercher

Exercice d’atterrissage d’urgence à Ben Gurion

400 spectateurs et experts on pu observer l’exercice simulant un accident massif

L’aéroport international Ben Gurion a organisé mardi un exercice d’urgence simulant une situation d’accident d’avion entraînant beaucoup de victimes.

L’exercice, intitulé « Maglan 2016 », a permis de tester la mise en place d’un plan d’urgence dans le cas d’un tel évènement.

L’Autorité des aéroports israélienne, le ministère des Transports, la police israélienne, les pompiers, les secouristes de Magen David Adom, le Front de la défense passive de l’armée israélienne et d’autres organisations de secours ont pris part à l’exercice, qui a pris sept mois de préparation.

L’exercice a commencé à 9h00 et a duré plusieurs heures. Aucune interruption de vol n’a eu lieu.

Dans la simulation, un avion avec 178 personnes à bord décollait de Tel Aviv pour se rendre à Amsterdam mais devait faire demi-tour et faire un atterrissage d’urgence 15 minutes plus tard en raison du dysfonctionnement d’un pneu. En tentant d’atterrir à Ben Gurion, l’avion s’écrasait.

L’exercice était ouvert à 400 spectateurs, observateurs sécuritaires et experts en aviation du monde entier.

« L’aéroport Ben Gurion agit à un haut niveau d’alerte et de préparation », a déclaré Yisrael Katz, le ministre des Transports, mardi pendant l’exercice. « L’aéroport est prêt à commencer sa saison d’été la plus occupée en termes de trafic de passagers à l’aéroport, et l’exercice achève [notre] préparation. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...