Rechercher

Facebook admet avoir interdit « par erreur » une publicité sur un film sur la Shoah

Les distributeurs de "Beautiful Blue Eyes" peuvent de nouveau promouvoir le film sur les réseaux sociaux

Une publication sur Facebook, sur la page du film "Beautiful Blue Eyes", le 11 septembre 2022. (Capture d’écran : Facebook)
Une publication sur Facebook, sur la page du film "Beautiful Blue Eyes", le 11 septembre 2022. (Capture d’écran : Facebook)

Facebook est revenu, vendredi, sur sa décision d’interdire toute publicité pour un film sur la Shoah qui, selon lui, contrevenait à ses règles relatives à la race.

Plus tôt ce mois-ci, Joshua Newton, réalisateur de « Beautiful Blue Eyes » [« Jolis yeux bleus »], déclarait au magazine Rolling Stone que Facebook avait informé le distributeur du film de sa décision de proscrire toute promotion du film sur sa plate-forme.

Facebook avait indiqué que le titre du film – une référence à la couleur des yeux de l’enfant tué par les nazis, une des principales scènes du film – contrevenait à sa politique en raison « d’affirmations ou suggestions, directes ou indirectes, sur la race présumée d’une personne ».

Newton a confié à Rolling Stone que ses parents étaient des survivants de la Shoah et que le film était basé sur la vie de son regretté père.

« J’y vois l’action de gens remplis de haine, et il y en a malheureusement beaucoup dans notre société, qui cherchent à nuire au film afin de banaliser la Shoah », a déclaré Newton au site d’information. « Je crois que Mark Zuckerberg ne souhaitait pas cela », a-t-il ajouté.

Les responsables du film ont fait appel de l’interdiction, que Facebook a confirmée dans un premier temps.

« Après examen de votre compte Facebook, nous confirmons qu’il n’est pas conforme à nos politiques publicitaires ou à d’autres normes. Vous n’êtes plus autorisé à faire de publicité avec l’un ou l’autre des Produits Facebook. Notre décision est sans appel », peut-on lire dans une note au distributeur du film, selon la source d’information.

Les publicités pour le film, y compris les bandes-annonces, sont « interdites à titre permanent ».

Mais à la suite de l’information publiée par Rolling Stone, la société mère de Facebook, Meta, a déclaré à Ars Technica avoir annulé l’interdiction.

« Nous avons examiné les publicités et la page en question. Nous en avons conclu que cette décision avait été prise par erreur et nous avons levé l’interdiction », a déclaré un porte-parole à Ars Technica.

La société de production du film ne s’est pas exprimée sur ces dernières nouvelles.

« Beautiful Blue Eyes », connu à l’origine sous le nom “Croix de fer”, suit un policier à la retraite qui cherche à se venger d’un homme âgé qu’il pense être le nazi qui a massacré sa famille pendant la Shoah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...