FBI : Al-Qaida aurait planifié des attentats en Israël après le 11 septembre
Rechercher

FBI : Al-Qaida aurait planifié des attentats en Israël après le 11 septembre

Selon un expert de l'agence, un allié palestinien de Ben Laden avait révélé par mégarde la planification d'attaques terroristes dans des boîtes de nuit, finalement déjouées

Le responsable d'al-Qaida Zayn al-Abidin Muhammad Husayn, connu aussi sous le nom d'Abu Zubaydah,  sur des images non datées. (Capture d'écran)
Le responsable d'al-Qaida Zayn al-Abidin Muhammad Husayn, connu aussi sous le nom d'Abu Zubaydah, sur des images non datées. (Capture d'écran)

Al-Qaida avait prévu de commettre des attentats terroristes massifs dans des boîtes de nuit israéliennes en 2002 et avait presque fini d’échafauder ses plans dans cet objectif. Mais ces attaques ont été déjouées avec l’aide des services de renseignements américains, a indiqué un ancien agent du FBI (Federal Bureau of Investigation), expert de l’antiterrorisme au sein de l’agence.

Ali Soufan qui, aux côtés d’autres agents, avait été chargé de surveiller al-Qaida pour le FBI avant les attentats du 11 septembre contre le World Trade Center en 2001 et après, a déclaré vendredi au journal Yedioth Ahronoth que les détails de ce complot contre des boîtes de nuit avaient été placés sous embargo par la CIA (Central Intelligence Agency) et qu’il avait été impossible d’en parler jusqu’à présent.

Il a expliqué avoir appris l’existence du complot au cours des interrogatoires d’un responsable palestinien d’al-Qaïda qui avait été arrêté en Afghanistan.

Zayn al-Abidin Muhammad Husayn, qui est aussi connu sous le nom d’Abu Zubaydah, avait été capturé par les forces américaines au Pakistan au mois de mars 2002.

Le gouvernement des États-Unis indique qu’il était un proche et un allié de longue date d’Oussama Ben Laden.

Détenu dans une prison secrète de la CIA, Abu Zubaydah avait été interrogé par Soufan et il avait révélé le plan d’attentats en Israël. Al-Qaida avait estimé que ces attaques – qui devaient avoir lieu simultanément, dans plusieurs boîtes de nuit – auraient pu tuer environ 200 personnes.

Abu Zubaydah, terroriste présumé palestinien détenu à Guantanamo depuis le mois de septembre 2006, une photo prise à une date et à un lieu inconnus. (Crédit : Commandement central américain)

Soufan a raconté au Yedioth – des propos qui ont été publiés en hébreu – que « la première chose que je lui ai dit, c’est ‘vous êtes si prudent, si professionnel : Quelle erreur avez-vous donc commise, selon vous, qui nous a permis de vous capturer ?’… Abu Zubaydah a réfléchi pendant un moment et il m’a dit : ‘La réponse est évidente. Ce sont nos contacts en Israël pour notre future action’. »

Soufan a dit que les Américains avaient été alors mis sur la voie « de quelque chose dont nous ignorions absolument tout – qu’ils planifiaient des attentats terroristes multiples en Israël ».

Cet aveu avait amené les Américains à avertir rapidement les agences de renseignement concernées, notamment israéliennes. Un haut-commandant qui dirigeait le plan, qui se trouvait en Europe, avait été arrêté et les attentats avaient été déjoués.

« Heureusement, nous sommes parvenus à les arrêter au dernier moment », a déclaré Soufan.

Abu Zubaydah est emprisonné dans le camp de détention américain de Guantanamo depuis 2006. Ses avocats déclarent qu’il aurait été torturé de manière répétée pendant les interrogatoires qui ont suivi sa capture, et qu’il aurait notamment subi des simulations de noyade à de nombreuses reprises.

Al-Qaida n’avait pas seulement voulu s’attaquer aux boîtes de nuit au sein de l’État juif. Pendant l’été 2001, le Britannique Richard Reid était monté dans un vol à destination de l’État juif pour tenter de trouver des défaillances dans le système de sécurité d’El Al, alors qu’il préparait un potentiel attentat à la bombe à bord d’un avion.

Il avait néanmoins éveillé les soupçons du personnel israélien chargé de la sécurité et il avait fait l’objet de contrôles rigoureux, ce qui l’avait amené à renoncer à son plan.

Reid avait finalement tenté d’activer des explosifs qui se trouvaient dans sa chaussure au mois de décembre alors qu’il se trouvait à bord d’un vol entre Paris et Miami, mais il avait été neutralisé par les passagers et par l’équipage de bord.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...