Fifa : Rajoub annonce une réunion avec Blatter
Rechercher

Fifa : Rajoub annonce une réunion avec Blatter

La Fédération palestinienne de football a lancé une procédure pour exclure Israël des compétitions internationales

La président de la FIFA, Joseph Blatter (à droite) libère une colombe tandis que le président de l'Association de football palestinien, Jibril Rajoub (au centre) applaudit lors de sa visite au village de Dura al-Qaraa, près de la ville cisjordanienne de Ramallah, le 20 mai 2015. (Crédit : AFP / ABBAS MOMANI)
La président de la FIFA, Joseph Blatter (à droite) libère une colombe tandis que le président de l'Association de football palestinien, Jibril Rajoub (au centre) applaudit lors de sa visite au village de Dura al-Qaraa, près de la ville cisjordanienne de Ramallah, le 20 mai 2015. (Crédit : AFP / ABBAS MOMANI)

Le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, a indiqué mercredi qu’il était convié dans l’après-midi à une réunion avec le président de la Fifa, Sepp Blatter, pour évoquer le conflit avec la fédération israélienne.

« Nous avons une réunion cet après midi (mercredi) à 17h00 avec Blatter », a déclaré Rajoub, qui venait de s’exprimer devant la Confédération africaine de football (CAF).

Interrogé pour savoir si son homologue israélien, Ofer Eini, président de la Fédération israélienne de football était également convié à cette réunion, Rajoub a indiqué n’avoir « aucun problème à rencontrer qui que ce soit à tout moment ».

Rajoub et Eini ont été invités par le président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou, à s’exprimer devant les représentants des fédérations africaines, avant le vote vendredi lors du 65e congrès de la Fifa, d’une résolution palestinienne demandant de suspendre Israël.

La Palestine, membre de la Fifa depuis 1998, souhaite que l’instance mondiale exclue Israël des compétitions internationales, notamment pour sanctionner, selon elle, les restrictions de déplacement imposées aux joueurs palestiniens.

Lors de la prise de parole de Eini, l’ensemble des représentants des pays arabes ont quitté la salle en signe de protestation.

« Je n’aime pas cela. Tout le monde aurait dû rester pour entendre les arguments des deux parties », a déploré Rajoub.

Interrogé sur le nouveau scandale qui secoue la Fifa après l’arrestation mercredi à Zurich, à la demande des autorités américaines, de six responsables soupçonnés de corruption, Rajoub n’a pas souhaité répondre en indiquant qu’il était venu à Zurich « pour mettre un terme à la souffrance du millions de fans de football dans les territoires palestiniens ».

La veille, Rajoub s’était dit « confiant » dans le vote que son instance sollicite au sein de la Fifa vendredi pour suspendre Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...