Financement record de 705 M $ pour la défense anti-missile israélienne
Rechercher

Financement record de 705 M $ pour la défense anti-missile israélienne

Le ministre de la Défense indique que les fonds serviront pour le système de défense d'Israël contre les attaques à la roquette et à mettre au point de nouvelles technologies

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman arrive pour la réunion hebdomadaire du cabinet au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 25 mars 2018. (Marc Israel Sellem)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman arrive pour la réunion hebdomadaire du cabinet au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 25 mars 2018. (Marc Israel Sellem)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a félicité lundi le Congrès américain pour avoir approuvé un programme de financement de 705 millions de dollars pour les systèmes de défense antimissile d’Israël, la plus importante contribution américaine au programme, qui est développé conjointement par Rafael (Israël) et Raytheon (Amérique).

Le président américain Donald Trump a signé le projet de loi de dépenses globales de 1,3 trillion de dollars vendredi, qui comprenait le financement de la défense antimissile, après son approbation par le Congrès.

Le budget alloue 558 millions de dollars de plus que la demande initiale d’Israël. Le ministre de la Défense a déclaré que les fonds seront utilisés pour stocker des roquettes anti-missile pour le système de défense antimissile à trois niveaux du pays ainsi que pour développer des nouvelles technologies.

« Je suis heureux et ravi d’annoncer que le Congrès américain a approuvé une somme record pour le programme israélien de défense antimissile : 705 millions de dollars en 2018 », a déclaré M. Liberman dans un communiqué lundi. « C’est le budget d’aide le plus élevé de tous les temps. Nous utiliserons l’argent pour la production en masse du Dôme de fer, de la Baguette magique et des intercepteurs Arrow 3 et pour continuer à développer le système de défense multicouche contre les menaces futures ».

« Je suis heureux et ravi d’annoncer que le Congrès américain a approuvé une somme record pour le programme israélien de défense antimissile : 705 millions de dollars en 2018 », a déclaré M. Liberman dans un communiqué lundi. « C’est le budget d’aide le plus élevé de tous les temps. Nous utiliserons l’argent pour la production en masse du Dôme de fer, de la Baguette magique et des intercepteurs Arrow 3 et pour continuer à développer le système de défense multicouche contre les menaces futures ».

« Je remercie notre grand ami les États-Unis d’Amérique qui, jusqu’à présent, a investi 6,5 milliards de dollars pour protéger le ciel d’Israël », a poursuivi M. Liberman. « Nous sommes reconnaissants de l’aide et de l’engagement sans compromis de l’administration et du Congrès en faveur de la sécurité d’Israël. »

M. Liberman a indiqué qu’il rencontrera mardi une délégation de démocrates du Congrès américain dirigée par Nancy Pelosi, leader de la minorité parlementaire, et qu’il exprimera sa gratitude personnelle pour cette aide.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman, à gauche, lors d’une visite à l’exercice militaire conjoint US-Israélien Juniper Cobra le 14 mars 2018. (Avigdor Liberman/Ministère de la Défense)

Israël considère les missiles balistiques, en particulier les missiles guidés avec précision, comme l’une des menaces les plus importantes pour l’État juif, sous la forme de l’arsenal massif de roquettes à courte et moyenne portée du groupe terroriste du Hezbollah, ainsi que les missiles balistiques intercontinentaux que l’Iran s’emploie à mettre au point.

La structure de défense, construite pour repousser les missiles de différentes tailles et portées, comprend le Dôme de fer, la Fronde de David et les systèmes Arrow.

Le Dôme de fer est capable d’intercepter les roquettes à courte portée, les drones et certains obus de mortier comme ceux qui ont été tirés sur Israël depuis la bande de Gaza ou depuis le sud du Liban. La Fronde de David, avec une portée déclarée de 70 à 300 kilomètres, constitue la couche intermédiaire, et au sommet se trouvent les systèmes Arrow 2 et Arrow 3, qui sont destinés à intercepter les missiles balistiques à longue portée.

La semaine dernière, Israël et les États-Unis ont achevé les exercices semestriels de défense anti-missile Juniper Cobra. L’exercice, qui a débuté le 4 mars, simulait une attaque massive de missiles balistiques contre Israël, les troupes américaines et israéliennes travaillant ensemble pour défendre le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...