Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Fitch Ratings confirme la note A+ d’Israël tout en mettant en garde sur la refonte

L'agence de notation a averti que la réforme du système judiciaire pourrait avoir un "impact négatif" sur la note de crédit du pays

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich, à gauche, présentant le budget de l'État à son ministère, à Jérusalem, le 28 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Finances Bezalel Smotrich, à gauche, présentant le budget de l'État à son ministère, à Jérusalem, le 28 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’agence Fitch Ratings a confirmé mercredi la note A+ d’Israël avec une perspective stable, citant les performances économiques « diversifiées et résilientes » du pays, tout en avertissant que la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement pourrait avoir un « impact négatif » sur la note de crédit du pays.

« Bien que le contenu exact de la réforme soit encore sujet à des négociations au Parlement, Fitch estime que la réforme pourrait avoir un impact négatif sur le profil de crédit d’Israël en affaiblissant l’indicateur de gouvernance ou si l’affaiblissement des contrôles institutionnels conduit à des résultats politiques moins bons ou à un sentiment négatif durable des investisseurs », a indiqué Fitch dans un communiqué.

L’agence de notation s’attend à ce que l’économie israélienne croisse à un taux de 2,9 % en 2023 après avoir progressé de 6,4 % en 2022, malgré les défis mondiaux et le resserrement de la politique monétaire qui freinera la consommation et l’investissement privés.

Fitch s’inquiète également des récents commentaires des députés israéliens qui menacent de remettre en cause l’indépendance de la Banque centrale d’Israël et la répercussion des taux d’intérêt sur les prêts immobiliers.

« Jusqu’à présent, le Premier ministre et le ministre des Finances ont fait face », a indiqué Fitch. « Bien que ce ne soit pas notre scénario de base, un affaiblissement de l’indépendance de la Banque centrale réduirait la crédibilité de l’élaboration de la politique d’Israël, actuellement un point fort de la notation. »

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich a déclaré que la décision de Fitch montre que le gouvernement « prend toutes les bonnes mesures pour faire avancer l’État d’Israël ».

« La semaine dernière, le gouvernement a approuvé un excellent budget, responsable, restreint et orienté vers la croissance et les infrastructures, et malgré la hausse de l’inflation mondiale, nous parvenons à fortifier l’État d’Israël en tant qu’îlot de stabilité, une économie en croissance et un excellent endroit pour les investissements », a déclaré Smotrich dans un communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.