Fondateur du BDS : les boycotteurs pourraient utiliser un vaccin israélien
Rechercher

Fondateur du BDS : les boycotteurs pourraient utiliser un vaccin israélien

Pour Omar Barghouti, aucun problème à coopérer avec Israël si cela permet de sauver des millions de vies, mais pas une raison pour qu'Arabes et Palestiniens normalisent les liens

Omar Barghouti donne une interview dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, le 10 mai 2016. (Crédit : AP Photo/Nasser Nasser)
Omar Barghouti donne une interview dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, le 10 mai 2016. (Crédit : AP Photo/Nasser Nasser)

JTA- Le fondateur du mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre Israël a déclaré que si Israël inventait un vaccin pour le coronavirus, il serait possible que ceux qui refusent la normalisation avec Israël en le boycottant se fassent vacciner.

Omar Barghouti a fait ces commentaires lors d’un webinaire en direct sur Facebook dimanche en langue arabe intitulé « BDS et anti-normalisation : les moyens les plus importants de lutter contre l’accord du siècle, même en temps de Covid-19 ».

Il a déclaré qu’Israël ne devrait pas avoir le droit d’utiliser la crise du coronavirus pour maintenir ses relations avec l’Autorité palestinienne et avec d’autres États arabes.

Il a également dit, selon le Jerusalem Post : « si vous utilisez du matériel médical en provenance d’Israël – ce n’est pas un problème. Coopérer avec Israël contre le virus n’est pas considéré comme de la normalisation ».

Il en va de même pour d’autres avancées médicales, a-t-il ajouté. « Si Israël trouve un remède contre le cancer, par exemple, ou tout autre virus, alors il n’y a aucun problème à coopérer avec Israël s’il s’agit de sauver des millions de vies », a-t-il fait savoir.

Il a souligné, selon le Jerusalem Post, que « jusqu’à présent, nous n’avons pas été dans une situation où nous avons besoin d’Israël de toute urgence et où personne d’autre qu’Israël ne peut nous sauver. Si cela doit arriver, sauver des vies est plus important que tout ».

La description du webinaire dans la publication Facebook accuse Israël d’exploiter les travailleurs palestiniens dans le pays en ne leur offrant pas de protection contre le virus, et accusait Israël « [d’]intensifier le pillage de la terre et les arrestations, l’oppression et le meurtre, alors que la normalisation se poursuit avec le système officiel arabe ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...