Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Foot : un supporter de Barcelone interpellé à Paris pour des saluts nazis sera reconvoqué

Le parquet a indiqué que la garde à vue du supporter soupçonné d'avoir fait des saluts nazis avait été levée, et que l'intéressé a été reconvoqué pour une audition ultérieure sur ces faits "susceptibles d'être qualifiés d'apologie de crime"

Le Parc des Princes lors d'un PSG-Toulouse FC le 25 août 2019 en Ligue 1. (Crédit : Zakarie Faibis / CC BY-SA 4.0)
Le Parc des Princes lors d'un PSG-Toulouse FC le 25 août 2019 en Ligue 1. (Crédit : Zakarie Faibis / CC BY-SA 4.0)

Deux supporters du FC Barcelone, interpellés mercredi soir au Parc des Princes pour apologie de crime de guerre et injure publique raciste en marge du match contre le PSG en Ligue des champions, ont été relâchés jeudi avec une nouvelle convocation pour l’un d’entre eux, a appris l’AFP de sources concordantes.

La préfecture de police a annoncé ces interpellations sur X (anciennement Twitter) dans un message accompagné d’un autre, posté également sur X, faisant état de « supporters du FC Barcelone présents au Parc des Princes vus faisant des cris de singe et des saluts nazis ».

Les deux personnes interpellées sont des supporters espagnols du FC Barcelone, ont précisé une source proche du dossier et le parquet de Paris.

D’après le ministère public, les deux enquêtes ont été ouvertes en flagrance par le service transversal d’agglomération des événements (STADE).

Jeudi soir, le parquet a indiqué que la garde à vue du supporter soupçonné d’avoir fait des saluts nazis avait été levée, et que l’intéressé a été reconvoqué pour une audition ultérieure sur ces faits « susceptibles d’être qualifiés d’apologie de crime », à une date qui n’a pas été précisée.

Concernant le second supporter, soupçonné d’avoir lancé des cris de singe, sa garde à vue a été levée également et la procédure a été classée car « les investigations n’ont pas permis de caractériser les faits », d’après le parquet.

Dans un communiqué, SOS Racisme et Sportitude s’étaient félicités de la « réaction rapide de la préfecture de police de Paris et de l’ouverture d’une enquête pour apologie de crime de guerre et injure publique à caractère raciste ».

Les deux associations avaient dit « attendre une réaction forte de l’UEFA » et annoncé qu’elles se constitueraient « partie civile contre les auteurs de ces actes ».

Dans un second communiqué, SOS Racisme et Sportitude ont ensuite annoncé qu’elles déposaient « plainte contre les auteurs de ces actes », changeant ainsi de stratégie, et ont désigné les avocats Mes Guillaume Traynard et Louis Ramuz pour les représenter.

Ce quart de finale aller de la Ligue des champions, placé sous haute sécurité avec un dispositif policier conséquent, s’est achevé par une victoire 3-2 des Barcelonais sur les Parisiens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.