France: Dévoilement d’une plaque au nom d’Iréna Sendler, Juste parmi les Nations
Rechercher

France: Dévoilement d’une plaque au nom d’Iréna Sendler, Juste parmi les Nations

Infirmière et résistante, cette Polonaise catholique a sauvé 2 500 enfants juifs du ghetto de Varsovie

Dévoilement d’une plaque au nom de Iréna Sendler, Juste parmi les Nations. (Crédit photo : CRIF Rhône-Alpes)
Dévoilement d’une plaque au nom de Iréna Sendler, Juste parmi les Nations. (Crédit photo : CRIF Rhône-Alpes)

Le 21 juillet dernier à travers la France était organisée la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France. A cet effet, à Vaulx-en-Velin, dans la région de Lyon, à l’initiative du CRIF Rhône-Alpes, une cérémonie de dévoilement d’une plaque au nom d’Iréna Sendler, polonaise catholique et Juste parmi les Nations, a été organisée dans la rue qui porte son nom.

Joanna Kozińska, consul de Pologne, Myriam Mostefaoui, déléguée à l’aide aux victimes et aux droits des femmes et Ahmed Chekhab, délégué à la vie citoyenne, étaient notamment présents.

Infirmière et résistante, Irena Sendler a sauvé 2 500 enfants juifs du ghetto de Varsovie. « En 1943, arrêtée, torturée (ce qui la laisse infirme à vie) et condamnée à mort par les nazis, elle parvient à s’échapper (le jour de son exécution) et reprend son combat dans la résistance », indique la plaque.

Elle a été déclarée Juste parmi les Nations en 1965.

Le titre de Juste parmi les Nations est la plus haute distinction civile de l’Etat d’Israël. Il est décerné à ceux qui, par leurs actions et malgré le danger, ont permis de sauver la vie de Juifs durant la Seconde guerre mondiale. Au 1er janvier 2018, 27 362 personnes à travers le monde s’étaient vus décerner le titre, dont 4 099 en France.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...