France : forte baisse des incidents antisémites au premier semestre 2016
Rechercher

France : forte baisse des incidents antisémites au premier semestre 2016

Le déploiement de 12 000 militaires dans les quartiers juifs a eu un « effet décourageant » sur les agresseurs potentiels, affirme le responsable de la lutte contre l'antisémitisme

Des enfants sortent de leur école gardée par des militaires armées, dans le quartier juif du Marais, à Paris, le 13 janvier 2015. (Crédit : Jeff J Mitchell/Getty Images)
Des enfants sortent de leur école gardée par des militaires armées, dans le quartier juif du Marais, à Paris, le 13 janvier 2015. (Crédit : Jeff J Mitchell/Getty Images)

Les actes d’antisémitisme en France ont chuté de 64 % au cours du premier semestre 2016 comparé à l’an dernier, selon un responsable français, confirmant l’efficacité de la politique de son gouvernement pour les institutions juives.

Le délégué interministériel en charge de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Gilles Clavreul, a affirmé cette semaine que la baisse avait débuté en juin 2015 et s’était poursuivie pendant les sept premiers de l’année par rapport à la période correspondante en 2015.

Clavreul n’a pas précisé combien d’incidents avaient été enregistrés sur ces périodes pendant un entretien accordé au journal Actualité Juive et publié mardi, mais il a affirmé que si « cette tendance continue, nous passerons sous la barre des 400 incidents par an, l’un des meilleurs résultats de ces 15 dernières années. »

Faisant référence aux 12 000 soldats déployés dans les institutions et quartiers juifs après le meurtre de quatre personnes, Yohan Cohen, Philippe Braham, François-Michel Saada et Yoav Hattab, dans un supermarché casher en janvier 2015, Clavreul a ajouté que « les mesures de sécurité mises en place autour des synagogues et des écoles juives ont eu un effet décourageant » sur les potentiels assaillants.

Un policier montant la garde le 21 janvier 2015 devant le magasin HyperCacher à Paris où quatre Juifs ont été  assassinés par Amédy Coulibaly le 9 janvier 2015 (Crédit photo: AFP/Eric Feferberg )
Un policier montant la garde le 21 janvier 2015 devant le magasin HyperCacher à Paris où quatre Juifs ont été assassinés par Amédy Coulibaly le 9 janvier 2015 (Crédit photo: AFP/Eric Feferberg )

Au total, 808 actes antisémites ont été recensés en France l’an dernier, une baisse de 5 % par rapport à l’année précédente, mais toujours le 5e plus élevé en termes du nombre d’incidents enregistrés depuis les années 1980, et plus du double de ceux recensés en 2011.

La France a connu en moyenne 606 incidents par an depuis l’année 2000, quand des attaques contre les juifs en raison des actions menées par Israël contre les Palestiniens ont entraîné une hausse générale des incidents en France.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...