France : la dissolution de l’Association des musulmans de Lagny confirmée
Rechercher

France : la dissolution de l’Association des musulmans de Lagny confirmée

"L'Association des musulmans de Lagny a contribué à propager l'idéologie de l'ancien imam, qui prônait un islamisme radical," a déclaré le Conseil d'Etat

Des gens allument des bougies dans un mémorial de fortune en hommage aux victimes des attaques de Paris le 14 novembre 2015 au lieu sur la place de la République à Paris. les djihadistes de l'Etat Islamique ont revendiqué une série d'attaques coordonnées par des hommes armés et des kamikazes à Paris qui ont tué au moins 129 (Crédit : AFP PHOTO / JOEL SAGET)
Des gens allument des bougies dans un mémorial de fortune en hommage aux victimes des attaques de Paris le 14 novembre 2015 au lieu sur la place de la République à Paris. les djihadistes de l'Etat Islamique ont revendiqué une série d'attaques coordonnées par des hommes armés et des kamikazes à Paris qui ont tué au moins 129 (Crédit : AFP PHOTO / JOEL SAGET)

En janvier dernier, suite aux attentats de novembre 2015 et à de nombreuses opérations de surveillance effectuées par la police, le président de la République François Hollande avait dissous par décret l’Association des musulmans de Lagny qui gérait une mosquée qualifiée de radicale.

« Foyer de l’idéologie radicale », la mosquée avait été fermée le 2 décembre après des perquisitions ou des documents djihadistes avaient été découverts accompagnés d’un revolver, d’un disque dur et d’une école coranique clandestine, rapporte Ouest France.

En mars, le juge des référés avait été saisi pour une raison procédurale et avait donc suspendu ce décret. Suite à cette décision, le président avait de nouveau pris un décret pour prononcer la dissolution.

L’association des musulmans de Lagny avait alors demandé au Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative française, d’annuler le décret présidentiel.

Mardi dernier, le juge des référés a validé la dissolution, rapporte Ouest France. « L’Association des musulmans de Lagny a contribué à propager l’idéologie de l’ancien imam (…), qui prônait un islamisme radical, appelant au rejet des valeurs de la République et faisant l’apologie du djihad armé ainsi que de la mort en martyr, » lit-on dans un communiqué.

Selon la juridiction, « des membres de l’association ont activement participé à des filières de recrutement et d’acheminement vers la zone irako-syrienne ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...