Rechercher

France: scission d’un groupe d’extrême droite après le ralliement de Bay à Zemmour

Onze conseillers régionaux ont décidé de "quitter le groupe régional de Nicolas Bay et d'en reconstituer un nouveau" qui reste "affilié au Rassemblement national"

Nicolas Bay, membre du parti Rassemblement national (RN), s'adresse à la presse lors de l'université d'été du parti politique d'extrême droite français RN, au Centre des congrès et des expositions, à Perpignan, dans le sud de la France, le 3 juillet 2021. (Crédit : VALENTINE CHAPUIS / AFP)
Nicolas Bay, membre du parti Rassemblement national (RN), s'adresse à la presse lors de l'université d'été du parti politique d'extrême droite français RN, au Centre des congrès et des expositions, à Perpignan, dans le sud de la France, le 3 juillet 2021. (Crédit : VALENTINE CHAPUIS / AFP)

Onze conseillers régionaux RN ont quitté le groupe de 15 élus d’extrême droite que présidait à la région Normandie Nicolas Bay, après le ralliement de l’eurodéputé à Eric Zemmour, a-t-on appris mercredi dans un communiqué des élus qui font scission.

« Le mardi 15 février dernier nous avons appris, par l’intermédiaire des réseaux sociaux, que Nicolas Bay avait décidé, sans nous consulter ni même nous informer de ne plus soutenir Marine Le Pen » pour l’élection présidentielle, déplorent les conseillers régionaux signataires.

En conséquence, ces élus RN ont décidé de « quitter le groupe régional de Nicolas Bay et d’en reconstituer un nouveau » qui reste « affilié au Rassemblement national ».

« Nous réaffirmons notre respect de la parole donnée à Marine Le Pen et soutenons clairement sa candidature », ajoutent les élus du nouveau « groupe de rassemblement national ».

La dirigeante du Front national (aujourd’hui Rassemblement National) Marine Le Pen assiste au congrès annuel du parti d’extrême droite dans la ville française de Lille le 10 mars 2018. (AFP Photo/Philippe Huguen)

Les onze élus « ont décidé à l’unanimité de nommer Guillaume Pennelle comme leur président », selon le communiqué.

Nicolas Bay a annoncé le 16 février son ralliement à Eric Zemmour, le fondateur de Reconquête!.

Contacté par l’AFP, le député européen n’était pas joignable dans l’immédiat.

Le conseil régional de Normandie est présidé par Hervé Morin (les Centristes).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...