Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

France : Un appel à dissoudre LFI, le NPA, les Indigènes de la République

Ces partis et organisations ont mis sur le même plan le Hamas et le gouvernement israélien, ou ont soutenu une nouvelle intifada

Jean-Luc Mélenchon, invité de l'émission "Bourdin Direct" diffusée sur BFMTV et la radio RMC, en juillet 2020. (Crédit : capture d’écran BFMTV)
Jean-Luc Mélenchon, invité de l'émission "Bourdin Direct" diffusée sur BFMTV et la radio RMC, en juillet 2020. (Crédit : capture d’écran BFMTV)

Le sénateur des Bouches-du-Rhône Stéphane Le Rudulier (Les Républicains) a saisi ce mercredi le procureur de la République suite à des propos de certains élus de La France insoumise, qui « peuvent être assimilés à de l’apologie du terrorisme », a-t-il annoncé sur X.

« Ce matin encore, le patron de La France insoumise a refusé de qualifier le Hamas de terroriste ! », avait-il posté plus tôt mercredi.

Ces messages font suite à sa demande, lundi, à Elisabeth Borne de : « soutenir sa proposition de loi pour pénaliser l’antisionisme ; dissoudre des partis ayant fait l’apologie du terrorisme : le NPA, La France insoumise, la Jeune Garde, les Indigènes de la République. »

Depuis l’attaque du Hamas samedi, La France insoumise se trouve accusée d’avoir mis sur le même plan le Hamas et le gouvernement israélien, s’aliénant ses partenaires de gauche et créant des divisions en interne.

Le parti est aussi accusé d’avoir, à des fins électoralistes, refusé de reconnaitre le caractère terroriste du Hamas et de son attaque.

Depuis longtemps et à de multiples occasions, LFI a été accusé d’accointances avec l’antisémitisme.

Ces derniers jours, d’autres responsables politiques ont aussi demandé des sanctions contre le parti de Jean-Luc Mélenchon.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a lui accusé mercredi Jean-Luc Mélenchon et LFI de faire « du jihadisme d’atmosphère », « une espèce de stratégie de crime contre la pensée » qui créé « une atmosphère propice à l’antisémitisme ».

Il accuse lui aussi LFI de ne pas vouloir condamner l’attaque du Hamas contre Israël.

« Le verbe est important. Quand vous utilisez mal votre verbe, surtout quand vous êtes très intelligents comme M. Mélenchon et Mme (Mathilde) Panot, on sait qu’ils le font avec une espèce de stratégie de crime contre la pensée », a-t-il dit mercredi sur Radio J. « Cela crée une atmosphère qui est propice à l’antisémitisme. »

Comme on lui demandait si cela pouvait favoriser les actes antisémites, le ministre a répondu : « Je ne veux pas faire de politique fiction mais c’est sûr que quand on entend des paroles violentes, quand on refuse de condamner des choses évidentes, lorsqu’on manipule parfois l’information, on crée un halo, ce que l’on appelle dans les services de renseignement le djihadisme d’atmosphère. »

Ce « jihadisme d’atmosphère permet aux gens de passer à l’acte, on crée un halo qui malheureusement justifie des actes injustifiables », a-t-il insisté.

Après avoir prévenu lundi qu’il se réservait le droit de signaler à la justice des propos ou des comportements appelant à « la haine », voire d’engager une procédure de dissolution d’organisations, M. Darmanin a évoqué « les Indigènes de la République ».

« Ils font partie des personnes et des collectifs que nous regardons de très près », a-t-il dit.

La veille, le ministre avait annoncé que le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) de Philippe Poutou était visé par une enquête pour apologie du terrorisme après un communiqué samedi de soutien aux palestiniens et « aux moyens de lutte qu’ils et elles ont choisis pour résister ». « Intifada ! » concluait le NPA.

M. Darmanin répète depuis lundi qu’il n’y a pas de « menace avérée » contre des intérêts juifs en France, mais appelle à la « grande vigilance » de tous face au risque d’une action isolée au nom de la défense de l’islam.

Les autorités françaises sont ainsi particulièrement attentives à tout signe pouvant révéler une propagation du conflit dans le pays, qui compte à la fois la plus forte communauté musulmane et la plus grande communauté juive d’Europe.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.