Rechercher

Gallant présente un plan pour améliorer les avantages des réservistes

Le ministre de la Défense dévoile une série d'avantages pour les soldats de réserve suite aux menaces généralisées de ne pas servir en réponse au plan de refonte judiciaire

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'exprimant lors d'une conférence de presse, le 9 mai 2023. (Crédit : Ariel Harmoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'exprimant lors d'une conférence de presse, le 9 mai 2023. (Crédit : Ariel Harmoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a dévoilé dimanche un plan d’un milliard de shekels visant à augmenter les avantages accordés aux soldats qui servent en tant que réservistes – ou milouimnikim.

Le plan prévoit d’injecter 200 millions de shekels supplémentaires par an dans le programme et s’appliquera désormais à l’ensemble des 130 000 soldats servant activement en tant que réservistes, et non plus seulement aux commandants, comme c’était le cas dans une proposition précédente.

Le nouveau plan va maintenant être soumis à une commission de la Knesset avant d’être transmis au gouvernement pour approbation finale.

Parmi les nouveaux avantages prévus pour les réservistes figurent une réduction plus importante de la taxe foncière municipale – ou arnona – qui passera de 5 % à 15 %, et une réduction de 10 % sur les factures d’électricité.

Les parents d’enfants de moins de 16 ans qui servent cinq jours ou plus en tant que milouimnik lorsque les écoles sont en vacances recevront une indemnité de 1 500 shekels pour couvrir les frais de camp d’été.

Tous les réservistes qui servent au moins 14 jours au cours d’une année civile auront droit à ces avantages. Ceux qui servent dans des unités de combat n’auront qu’à atteindre 75 % de ce nombre.

Illustration : Des soldats de réserve de Tsahal participant à un exercice à la base militaire de Baf Lachish, dans le sud d’Israël, le 22 décembre 2016. (Crédit : Maor Kinsbursky/Flash90)

Behatsdaa Club, un Département du ministère de la Défense qui aide les soldats ayant fini leur service verra son budget annuel doubler, passant de 16 millions de shekels à 32 millions de shekels, afin de permettre un plus large éventail d’activités. Le Behatsdaa Club n’a pas eu d’augmentation de budget depuis 2010.

« Ce matin, nous prenons une décision historique pour le système des réservistes », a déclaré Gallant lors de la réunion hebdomadaire du cabinet dimanche. « Les hommes et les femmes réservistes représentent le peuple d’Israël à la fois pendant les guerres et entre les guerres, et pour cela, nous devons les récompenser en conséquence. »

« Notre reconnaissance, en tant que pays, de ceux qui servent et se sacrifient plus qu’eux-mêmes est la correction d’une injustice historique », a-t-il ajouté, précisant que les avantages seraient multipliés par 15. « Les réservistes constituent un atout unique et jouent un rôle décisif dans notre stratégie de sécurité et dans la capacité de Tsahal à remplir sa mission. »

Des soldats de réserve israéliens et des activistes protestant contre la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement, à Bnei Brak, le 16 mars 2023. (Crédit : Flash90)

La Treizième chaîne a rapporté que récemment, seuls 50 % des soldats de réserve se sont présentés au travail, une tendance qui a commencé bien avant le conflit sur le projet de réforme du système judiciaire du gouvernement.

Le refus de se présenter pour le service de réserve a été une tactique clé dans la protestation contre la réforme. Des dizaines de lettres signées par des membres de diverses unités de réserve ont été publiées, menaçant d’interrompre leur service si le gouvernement allait de l’avant avec le plan de refonte judiciaire.

Après avoir appelé en mars à suspendre la réforme en raison de ses effets négatifs sur la sécurité nationale, Gallant a été licencié, ce qui a déclenché des manifestations spontanées dans tout le pays, qui ont abouti au gel actuel du processus législatif de la réforme du système judiciaire. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu n’a toutefois jamais officiellement notifié son licenciement à Gallant et est revenu sur sa décision quelques semaines plus tard, maintenant le ministre de la Défense dans ses fonctions.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : [email protected]
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à [email protected].
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.