Gantz se dirige vers une confrontation avec le Premier ministre et le Likud
Rechercher

Gantz se dirige vers une confrontation avec le Premier ministre et le Likud

Après l’interdiction de manifester et la démission d’un ministre, Gantz a promis de défendre « l’État de droit »

Le ministre de la Défense Benny Gantz s'adresse aux médias devant son domicile de Rosh Haayin, le 9 août 2020. (Crédit : Tomer Neuberg / Flash90)
Le ministre de la Défense Benny Gantz s'adresse aux médias devant son domicile de Rosh Haayin, le 9 août 2020. (Crédit : Tomer Neuberg / Flash90)

Le ministre de la Défense Benny Gantz semble se diriger vers une confrontation avec le Likud et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, par l’annonce vendredi que son parti Kakhol Lavan envisageait de pourvoir immédiatement le poste de procureur général, qui n’a pas été correctement pourvu depuis le mois de décembre de l’année dernière.

« Nous avons rejoint un gouvernement dont le travail est d’éradiquer le coronavirus, pas la démocratie ni l’État de droit », a déclaré Gantz. « Si cela ne convient pas à certains, ils sont libres de fixer une date pour les élections. »

La Douzième chaîne a rapporté que cette décision entrait dans le cadre d’un changement d’attitude délibéré de Kakhol Lavan, lequel reflète la détermination d’adopter une approche plus confrontationnelle vis-à-vis de Netanyahu, après avoir réalisé que ses tentatives de compromis jusqu’à présent ne l’avaient pas bien servi.

Ce changement d’attitude intervient suite à l’approbation finale de la Knesset jeudi soir de nouvelles limites strictes sur les manifestations pendant le confinement – des restrictions réclamées par le Likod et auxquelles de nombreux membres de Kakhol Lavan se sont opposés, dans le contexte de grandes manifestations contre Netanyahu depuis des mois – ; et ce, quelques heures après que le ministre du Tourisme, Assaf Zamir, membre de Kakhol Lavan, a démissionné du gouvernement, tout en attaquant la nouvelle loi et Netanyahu.

En réponse, le Likud a accusé Kakhol Lavan de mener un jeu politique et de rompre les accords de coalition « dans une tentative désespérée de récupérer certains votes de gauche et d’empêcher leur effondrement dans les urnes ».

Le ministre de la Défense Benny Gantz (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu à l’assemblée plénière de la Knesset, le 24 août 2020. (Bureau du porte-parole de la Knesset)

Il a ajouté : « Kakhol Lavan fait partie du gouvernement tout en agissant contre le gouvernement. Il est temps qu’ils décident s’ils combattent la pandémie ou combattent le gouvernement. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...