Gaza : 2 blessés dans une explosion sur un site terroriste présumé
Rechercher

Gaza : 2 blessés dans une explosion sur un site terroriste présumé

Les médias liés au Hamas et d’autres médias gazaouis indiquent que la zone où l’explosion a eu lieu appartenait à la “résistance”

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Un membre du Hamas porte une maquette de roquette lors d'un rassemblement dans le camp de réfugiés de Nuseirat, dans la bande de Gaza, le 12 décembre 2014. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Un membre du Hamas porte une maquette de roquette lors d'un rassemblement dans le camp de réfugiés de Nuseirat, dans la bande de Gaza, le 12 décembre 2014. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Deux hommes, appartenant apparemment à un groupe terroriste, ont été blessés jeudi par une explosion accidentelle dans le sud de la bande de Gaza.

Le ministère de la Santé de la bande de Gaza a publié une déclaration annonçant que deux hommes ont été blessés par une « explosion accidentelle » près de Khan Younis, et souffrent de blessures moyennement graves.

Palinfo, site d’information lié au Hamas, ainsi que de nombreux autres médias gazaouis ont précisé que l’explosion s’est produite sur un site appartenant à la « résistance », terme qui se réfère habituellement au Hamas, le groupe terroriste qui contrôle la bande de Gaza. Il pourrait également faire référence à d’autres groupes terroristes de l’enclave, dont le Jihad islamique palestinien.

Plusieurs membres du Hamas ont été tués ou blessés dans des explosions accidentelles et des effondrements de tunnel ces derniers mois.

Des combattants du Hamas se rassemblent autour des corps de sept ouvriers tués dans l'effondrement d'un tunnel dans la bande de Gaza, pendant leurs funérailles, le 29 janvier 2016. (Crédit : AFP/Mahmud Hams)
Des combattants du Hamas se rassemblent autour des corps de sept ouvriers tués dans l’effondrement d’un tunnel dans la bande de Gaza, pendant leurs funérailles, le 29 janvier 2016. (Crédit : AFP/Mahmud Hams)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...