Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Gaza : le G7 appelle le Hamas à donner son accord au plan de cessez-le-feu

Les dirigeants des sept pays les plus développés soutiennent en outre "tous les efforts visant à éviter une escalade dans la région"

Le président américain Joe Biden (au centre), la Première ministre italienne Giorgia Meloni et le Premier ministre japonais Fumio Kishida assistent à une réunion au sommet du G7 à Savelletri, en Italie, le 13 juin 2024. (Mandel Ngan/AFP)
Le président américain Joe Biden (au centre), la Première ministre italienne Giorgia Meloni et le Premier ministre japonais Fumio Kishida assistent à une réunion au sommet du G7 à Savelletri, en Italie, le 13 juin 2024. (Mandel Ngan/AFP)

Les dirigeants du G7 soutiennent le plan américain de cessez-le-feu dans la bande de Gaza et appellent le Hamas à « donner l’accord nécessaire » pour sa mise en oeuvre, a déclaré jeudi le chancelier Olaf Scholz qui participe au sommet du Groupe des 7 en Italie.

Le Conseil de sécurité de l’ONU soutient également le plan, a souligné M. Scholz, et « il est désormais important que tout le monde le mette en œuvre (…) Nous demandons donc en particulier au Hamas de donner l’accord nécessaire pour que cela puisse fonctionner », a dit le dirigeant allemand à la presse en marge du sommet qui se tient à Borgo Egnazia, près de Bari (sud).

La cheffe du gouvernement italien Giorgia Meloni, dont le pays exerce la présidence tournante du G7, a de son côté confirmé « le soutien unanime à la proposition des Etats-Unis visant à un cessez-le-feu immédiat à Gaza, à la libération de tous les otages et une augmentation significative de l’aide humanitaire à la population civile de Gaza ».

Les dirigeants des sept pays les plus développés soutiennent en outre « tous les efforts visant à éviter une escalade dans la région », a-t-elle ajouté.

Alors que le conflit entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas est entré dans son 9e mois, le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a effectué une énième tournée au Proche-Orient pour tenter de sauver le plan de cessez-le-feu annoncé le 31 mai par Joe Biden.

M. Blinken a jugé « irréalisables » certains changements demandés par le Hamas alors que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, n’a pas officiellement répondu. Selon Blinken et le conseiller à la sécurité nationale de Biden, Jake Sullivan, Israël a accepté le plan.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.