GB: Johnson, vendeur éphémère d’une boulangerie casher avant les élections
Rechercher

GB: Johnson, vendeur éphémère d’une boulangerie casher avant les élections

Le Premier ministre a enfilé un tablier et il est passé derrière le comptoir à Golders Green, un quartier à forte population juive convoité par les Conservateurs

Boris Johnson distribue des beignets dans une boulangerie casher de Golden Greer,au nord de Londres (Capture d'écran)
Boris Johnson distribue des beignets dans une boulangerie casher de Golden Greer,au nord de Londres (Capture d'écran)

Le Premier ministre britannique Boris Johnson n’a jamais hésité à retrousser ses manches pour ses événements de campagne – a fortiori à moins d’une semaine des élections parlementaires dans le pays.

Et c’est d’ailleurs ce qu’il a littéralement fait vendredi – lorsqu’il a enfilé un tablier sur lequel était écrit « Faites le Brexit » et qu’il est passé derrière le comptoir d’une boulangerie casher pour servir des pâtisseries.

« Ce matin, j’ai fait des beignets ‘Faites le Brexit’ dans une merveilleuse boulangerie de Golders Green, dans le nord de Londres. Merci à la boulangerie Grodzinski & à tous ceux qui se sont arrêtés pour dire bonjour », a écrit Johnson sur Twitter.

« Je pense que certains de mes employés sont un peu inquiets dorénavant », s’est amusé le manager de la boulangerie Eddie Ezekiel, répondant à Jewish News qui lui demandait s’il donnerait un travail à Johnson.

En plus de distribuer des pâtisseries aux clients, Johnson a également glacé des beignets dans cette boulangerie de Golders Green, un secteur de Londres où les Juifs sont nombreux et qui est représenté au parlement par le candidat conservateur Mike Freer, qui a rejoint le Premier ministre vendredi.

Freer se présente contre Ross Houston du Labour et contre la candidate libérale-démocrate Luciana Berger, parlementaire juive qui a quitté le parti Travailliste suite au scandale de l’antisémitisme qui s’y est développé depuis que Jeremy Corbyn en a pris la direction.

Si Freer a été aidé dans sa campagne par Johnson, Berger, pour sa part, a fait du porte-à-porte dans le quartier en compagnie de l’acteur britannique Hugh Grant, dimanche dernier, qui a clamé qu’il soutenait la députée juive en raison de son opposition au Brexit – la question majeure du vote du 12 décembre.

La candidate libérale-démocrate pour les circonscriptions électorales britanniques de Finchley et Golders Green, Luciana Berger et Hugh Grant, à ses côtés, en campagne pour la politicienne en vue des élections générales (Crédit : Mirzoeff/PA Images via Getty Images)

Johnson a prôné le scrutin du mois de décembre – soit plus de deux ans avant la date initialement prévue – en espérant qu’il remportera une majorité et brisera ainsi l’impasse politique dans laquelle est actuellement bloquée la Grande-Bretagne à cause du Brexit. Il affirme que si les Conservateurs remportent une majorité, il amènera le parlement à ratifier l’acte de divorce d’avec l’Union européenne et qu’il parviendra à mettre en oeuvre son Brexit à la date-limite fixée pour ce faire, le 31 janvier.

Les 650 sièges de la chambre des Communes seront à pourvoir jeudi prochain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...