GB : Une baronne anti-israël envisagerait de rejoindre les Travaillistes
Rechercher

GB : Une baronne anti-israël envisagerait de rejoindre les Travaillistes

Jenny Tonge a été forcée de démissionner de son poste de whip des Liberal Democrat en 2012 pour des commentaires anti-israéliens

La baronne Jenny Tonge (Crédit : capture d'écran YouTube)
La baronne Jenny Tonge (Crédit : capture d'écran YouTube)

La baronne britannique, Jenny Tonge, a déclaré qu’elle réfléchissait à la possibilité de rejoindre le parti travailliste après l’élection de Jeremy Corbyn en tant que dirigeant du parti.

Tonge avait été obligé de démissionner du poste de whip du parti Liberal Democratic, le député chargé de veiller à ce que les députés de son parti soient présents et votent en fonction des consignes du parti, en 2012 après avoir fait des remarques controversées contre Israël.

Corbyn, un politicien de la gauche de la gauche, a gagné le poste le plus convoité du parti travailliste grâce à une large majorité lors de primaires du parti. Il est considéré comme l’un des députés britanniques les plus hostiles à Israël. Dans le passé, il a déclaré que le Hamas et le Hezbollah étaient ses ‘amis’.

Tonge a déclaré sur la chaîne britannique, la BBC, qu’elle réfléchissait à la possibilité de rejoindre la chambre des Lords sous son leadership.

« J’ai rencontré les dirigeants du Hamas aussi bien à Damas qu’à Gaza. Et Corbyn aussi », a-t-elle affirmé. « Nous avons tous été favorablement impressionnés par ces gens. Nous avons le sentiment qu’il est très très important d’écouter leur point de vue ».

« Ils disent pleins de choses sages », a-t-elle ajouté.

Tonge avait démissionné en 2012 du poste de whip de son parti après avoir déclaré qu’Israël ne survivrait pas longtemps en sa forme actuelle.

Tonge avait fait ses remarques lors d’une rencontre à l’université de Middlesex, où elle a également affirmé que le peuple américain serait bientôt « fatigué » des millions de dollars que le gouvernement envoie annuellement « pour soutenir ce que j’appelle le porte-avion américain au Moyen-Orient – qui est Israël ».

Le dirigeant du parti, Nick Clegg, a demandé à Tonge de s’excuser, mais cette dernière a refusé et a démissionné.

Tonge est bien connue pour ses déclarations incendiaires sur Israël.

En 2014, à l’époque députée, elle a été renvoyée de son poste de porte-parole du parti Liberal-Democrats après avoir expliqué qu’elle songerait à devenir une kamikaze si elle était obligée de supporter les mêmes conditions de vie que les Palestiniens.

En 2006, elle avait déclaré que « le lobby pro-israélien tenait les rênes du monde occidental, les rênes financières ». Cette déclaration a également été condamnée par le leadership du parti.

Le Premier ministre David Cameron a déclaré la semaine dernière que le parti travailliste était devenu une menace pour la sécurité du pays après l’élection de Corbyn.

« Le parti travailliste est maintenant une menace à notre sécurité nationale, notre sécurité économique et la sécurité de la famille », a déclaré Cameron sur son compte Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...