GB : Une pièce sur la haine anti-juive ciblée par des antisémites
Rechercher

GB : Une pièce sur la haine anti-juive ciblée par des antisémites

"Qui se préoccupe des Juifs ?", s'interroge l'un des nombreux usagers des réseaux sociaux pour attaquer l'auteur de la pièce

Affiche de publicité pour la pièce britannique 'One Jewish Boy,' écrite par l'auteur Stephen Laughton, sur l'antisémitisme (Autorisation)
Affiche de publicité pour la pièce britannique 'One Jewish Boy,' écrite par l'auteur Stephen Laughton, sur l'antisémitisme (Autorisation)

JTA — La première représentation, à Londres, d’une pièce consacrée à la recrudescence de la haine anti-juive au Royaume-Uni est devenue la cible des antisémites.

La pièce, One Jewish Boy, qui a été écrite par le dramaturge Stephen Laughton, se penche sur la haine et les violences subies par un couple constitué d’un homme juif et d’une femme métisse et non-juive et de leur impact sur leur mariage. La première est prévue mardi.

Laughton, lui-même juif, a été pris pour cible sur les réseaux sociaux depuis l’annonce de la pièce, au mois de septembre.

Parmi les commentaires : « Qui se préoccupe des Juifs ? C’est de la m*erde » ; « je dois dire que je m’en f*ous. Tu aurais pu peut-être écrire quelque chose sur les gamins palestiniens réduits en pièces par les Juifs » ou « tu es un pu**in de complice. Vous, les Juifs, vous me faites vomir ».

Laughton a déclaré au Guardian qu’il avait eu envie d’écrire sur l’antisémitisme après avoir vu des amis, des Juifs libéraux critiques des politiques du gouvernement israélien, devenir de plus en plus craintifs face aux tensions croissantes et aux violences antisémites décomplexées.

« La pièce a été dictée à partir d’une peur tangible », a-t-il expliqué.

Laughton a ajouté qu’il soutenait pour sa part le parti travailliste et qu’il était défavorable à la politique israélienne d’implantations en Cisjordanie.

A la fin de chaque représentation, une collecte aura lieu en faveur de deux organisations : La première, Medical Aid for Palestinians, fournit des soins médicaux aux Palestiniens blessés par des Israéliens et la seconde, Rabbis for Human Rights, concentre son travail, en Israël, sur les implantations et les violations faites aux droits de l’Homme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...